dimanche 19 mars 2017

Ma vie de Courgette

Icare, dit Courgette, a neuf ans et suite au décès de sa mère (alcoolique et maltraitante), le petit garçon se retrouve seul et se voit placé aux Fontaines, un foyer d'accueil. Inutile de préciser que les enfants qu'il y retrouve ont rejoint le foyer pour des raisons bien loin d'êtres réjouissantes. Pourtant, cette petite bande de cabossés va apprendre à se reconstruire doucement, avec humour et solidarité.

Ma vie de Courgette a beau être un (magnifique) film d'animation en stop motion, son propos est loin d'être léger, et on y est finalement plus près de Ken Loach ou des frères Dardenne que des studios AardmannMalgré tout, ce film reste profondément émouvant et lumineux, éclairé par l'humour de ses protagonistes, et parle avec délicatesse de résilience, d'amitié et de familles.

Quand j'ai découvert le synopsis du film, j'ai longuement hésité avant de n'y emmener que fille aînée (10 ans), car je trouvait que le sujet était trop dur pour n°2 (7 ans). Mais quelques semaines plus tard elle est allée le voir avec son centre des loisirs et est revenue très heureuse. Donc au final je dirais que ce film est visible à partir 7 ans, parce qu'il est d'une grande intelligence et aussi plein d'humour, MAIS en contrepartie il faut être prêt à passer du temps avec les jeunes spectateurs qui se poseraient des questions sur les thèmes abordés (maltraitance, abandon etc...).

Ah et aussi prévoyez des mouchoirs pour votre soirée DVD (pas forcément pour les plus jeunes, mais plutôt pour les parents d'ailleurs).

Ma vie de Courgette, réalisé par Claude Barras, un film très beau (et parfois rigolo), qu'on peut voir dès 7 ans.

dimanche 12 mars 2017

Zootopie

Judy Hopps est une lapine. Et par conséquent son papa, sa maman, et sa (très) nombreuse fratrie n'ont qu'une ambition pour elle, la voir rejoindre l'entreprise de culture de carottes familiale. Mais voilà, Judy a d'autres rêves, à savoir servir la justice, et pour ce faire elle va rejoindre les rangs de la police de Zootopie, immense métropole où cohabitent en paix (vraiment ?) des centaines d'espèces de mammifères différents.

Les effectifs de ladite police étant trustés par des espèces disons, quelque peu plus massives (grands fauves, buffle, rhinocéros et autres animaux maousses), Judy se retrouve reléguée à la circulation. Mais il en faut plus pour décourager notre héroïne à longues oreilles, qui va se retrouver à mener l'enquête sur une mystérieuse disparition animale en compagnie de Nick Wild, un renard roublard. Or quand on est un lapin, un renard, c'est pas exactement le genre de bestiau qu'on choisirait spontanément pour se binômer. Bref, la grande ville va réserver un sacré paquet de surprises à l'agent Hopps.

Zootopie est une réussite à tous les niveaux : un univers riche, des personnages attachants avec leur part de contradictions, un scénario malin avec des retournements qu'on ne voit pas venir et un humour omniprésent (la scène dans le club d'animaux nudistes est juste inénarrable). Le film contient également son lot de clins d'oeil à destinations des plus grands, ce qui en fait un choix idéal pour une très chouette soirée familiale.

Zootopie, un film vraiment chouette et pas bête, à découvrir dès 6 ans.

dimanche 5 mars 2017

C'est ma cuillère !

C'est midi, c'est ravioli, heu non, c'est déjeuner avec Mamie. 

Du coup Chloé et Lili entreprennent de mettre une jolie table et Lili sort sa belle cuillère dorée, celle de quand elle était petite.

Ah mais non, mais pas du tout ! La cuillère dorée elle était d'abord à Chloé, quand elle était petite !
(même qu'elle était petite avant Lili, non mais)

S'ensuit une bataille épique dans la maison entre les frangines pour la possession de la cuillère dorée. On est au bord de l'apocalypse quand maman débarque.

Sapristi, mais c'est sa cuillère dorée de quand elle était petite !

Bon, voilà mamie qui arrive, et elle, elle en dit quoi de la cuillère dorée à votre avis ?

Voilà un joli petit album qui parle avec humour et tendresse de transmission familiale et de conflits dans les fratries autour d'une situation qui sentira fortement le vécu dans toutes les familles multipares...

C'est ma cuillère !, de Karine Dupont-Belrhali et illustré par Laurent Simon, l'histoire d'un conflit vieux comme les cuillères dorées, à découvrir dès 4 ans.