dimanche 29 décembre 2019

Beyond the clouds

Jeune bricoleur de talent, Théo a renoncé depuis longtemps à ses rêves d'enfance de voyages et d'aventures. Il travaille désormais dans un atelier de réparation au sein de la ville jaune, un monde industriel tristoune où la fumée des usines tient lieu de nuages.

Et puis un beau jour, le chemin de Théo croise celui de Mia, une petite fille ailée (mais à laquelle il manque une aile) et ayant tout oublié de son passé. Pour protéger Mia, l'aider à comprendre ses origines, et aussi comment maîtriser des pouvoirs qui la dépassent, Théo va devoir sortir de sa zone de confort. Et voici nos deux jeunes héros partis pour un périple qui risque de les emmener très très loin...

Beyond the clouds est un récit d'apprentissage situé dans un univers de fantasy inventif et riche en créatures fantastiques et qui rappelle effectivement les mondes développés dans les films du studio Ghibli (un argument particulièrement mis en avant par l'éditeur). Mais ce qui m'a le plus touchée dans cette série, c'est l'innocence si grande de Théo et Mia qu'elle en devient une force. Ces deux là sont si choupi·e·s qu'il est quasi-impossible de leur résister, et presque tous les personnages qui croisent leur route tombent sous leur charme. Et puis la relation d'adelphité (ça c'est juste un mot compliqué pour désigner la fraternité quand ça implique une frère et une soeur) qui se noue petit à petit entre les deux protagonistes est aussi très émouvante, l'autrice parvenant très bien à rendre le fort sentiment d'interdépendance qui va progressivement se former entre ces deux orphelin·e·s.

Beyond the clouds, de Nicke, un manga tendre et poétique, à découvrir dès 9 ans.

mercredi 25 décembre 2019

Superchouette Noël

Toute la Superchouette Team vous souhaite un très beau et très joyeux Noël auprès de tou·te·s celles et ceux que vous aimez !


dimanche 22 décembre 2019

Toute une vie

90 ans
90 Noël
32850 jours

dont

4692 dimanches
et 30 ans de sommeil
et plus d'un an aux toilettes...

Ce bel d'album/infographie tente de résumer une vie humaine "moyenne" à coup de chiffres. Des durées bien sur, mais aussi les quantités de nourriture ingérées, les mètres de cheveux qui poussent, les battements de coeur ou les kilomètres parcourus. Et de ce drôle d'inventaire tout en chiffres, émerge doucement une étrange poésie, comme une comptine qui viendrait rythmer toute existence humaine, si courte et si riche à la fois.

Et pour les petit·e·s lecteur·rice·s que tous ces nombres ne manqueront pas de fasciner, on trouve à la fin de l'ouvrage les données qui ont permis d'obtenir la galerie de nombres distillés au fil des pages.

Toute une vie (en chiffres), de Bruno Gibert, une tranche d'humanité colorée, à dévorer dès 7 ans.

Cherchez pas, la page préférée des nains c'est celle-là
(+ celle sur le pipi qui suit juste après...)

mercredi 18 décembre 2019

Radio Citius Altius Fortius

Ils sont venus, ils sont tous là, pendant une heure, Olympe Lagrandetige et Jean-Michel Grosbidon vous emmènent faire le tour du monde sportif. On y retrouvera les adeptes de la course à pied, les baballomanes ou les fans de musculation. Le programme fera également la part belle au handisport, viendra rappeler (parce que c'est toujours utile), que les sports de filles et les sports de garçon, ça n'existe pas, et puis on aura aussi une pensée pour les arbitres, ces grand·e·s mal aimé·e·s des stades.

Radio Citius Altius Fortius est peut-être une fausse émission un peu déjantée (avec même de fausses pubs rigolotes), mais c'est surtout un vrai chant d'amour au sport sous toutes ses formes (avec même plein de vraies infos sur le sujet cachées entre les blagues). Joyeusement mis en image par des illustrations hautes en couleur, et animé par de superchouettes chansons, voilà un album qui saura réjouir tou·te·s les petit·e·s sportif·ive·s en herbe !

Radio Citius Altius Fortius , illustré par Benjamin Gozlan et mis en musique par Merlot, un livre-album qui donne la pêche à partir de 6 ans.

dimanche 15 décembre 2019

Le livre des animaux magiques

Il sont venus, ils sont tous là, du Colibri du Mexique au Tigre de Sibérie, ce merveilleux album grand format nous emmène faire le tour du monde, à la rencontre d'animaux bien réels, mais auxquels on prête des pouvoirs hors du commun. Chaque double page nous présente un des membres de ce bestiaire extraordinaire ainsi qu'une légende qui lui est associée dans son environnement d'origine.

Cet album est un objet hybride, qui peut se lire à la fois comme un ouvrage documentaire et un recueil de contes. Les animaux présentés proviennent des tous les continents, ce qui permet de découvrir des cultures variées, et sont de toute taille et de toute forme, puisqu'on y trouve des abeilles d'Égypte comme des Baleines d'Arctique. Tous et toutes sont magnifiquement mis en valeur par les illustrations aux grands aplats de couleur de Chiara Dattola. Et au final ça nous donne un très bel ouvrage que les enfants pourront feuilleter longtemps.

Le livre des animaux magiques, de Fleur Daugey et Chiara Dattola, un fabuleux voyage dans le monde animal, à entreprendre dès 6 ans.

mercredi 11 décembre 2019

Le feuilleton d'Artemis en podcast !

Pour les petit·e·s lecteur·rice·s qui ne connaissent pas encore les fabuleux Feuilletons de la Mythologie, mais aussi pour les fans inconditionnel·le·s, le dernier opus de cette collection (qui est consacré à la déesse Artémis) est désormais disponible en podcast, lu par Murielle Szac en personne.

Et comme c'est bientôt Noël, les dix premiers épisodes (sur la centaine que comprend le récit complet) vont être mis en ligne gratuitement au rythme d'un nouveau chapitre chaque semaine. Et si vraiment c'est trop dur de patienter, l'intégralité de l'ouvrage est également disponible à l'achat en livre audio sur la plateforme Audible.

Le feuilleton d'Artémis, en podcast, de Mireille Szac, un récit envoutant à déguster dès 6 ans.

dimanche 8 décembre 2019

5 Mondes

Oona Lee, petite magicienne maladroite en formation, a grandi sur Mondomani, la planète centrale entourée de quatre lunes (Toki, Yatta, Grimbo et Salassandra), qui forme le coeur des Cinq Mondes. Mais cet univers repose sur un équilibre fragile aujourd'hui menacé. Pour le sauver Oona Lee devra voyager de monde en monde et rallumer les cinq phares antiques. Comme on peut s'y attendre, ce périple n'est pas sans danger, mais Oona Lee pourra compter sur l'aide de ses amis, An Tzu, le gamin des rues, et Jax Amboy, un athlète superstar. Au cours de cette quête nos trois héros en apprendront plus sur leur monde, mais aussi sur eux-mêmes...

5 Mondes est une saga de science fiction ambitieuse, qui se déploie dans une univers d'une grande diversité (où le chemin de nos aventurier·e·s croisera celui de plusieurs peuples et civilisations) et met en avant des personnages atypiques et attachants. Le qualificatif d'épopée écologique utilisé par l'éditeur est d'autant plus adapté au troisième tome (Le Dédale Rouge), qui aborde explicitement la question de l'exploitation et de l'épuisement des ressources naturelles de la Lune Yatta au service d'intérêts privés.

Le récit est servi par un graphisme assez inhabituel dans la BD jeunesse européenne (il s'agit d'une traduction d'un comics américain), avec des traits ronds et des couleurs pastels. Mais ne vous y fiez pas ! C'est une histoire riche et complexe qui se déroule dans ces trois gros volumes dont on attend la suite avec impatience !

5 Mondes, une épopée de Mark Siegel, Alexis Siegel, Xanthe Bouma, Matt Rockfeller et Boya Sun, soyez prêt·e·s à embarquer dès 9 ans !

mercredi 4 décembre 2019

Noël à Paris

Après le long tunnel de grisaille déprimante du mois de novembre, dans la famille on a souvent tendance à se jeter à corps perdu dans les préparatifs de Noël sitôt venu le 1er décembre. Le seul souci pour ma progéniture, c'est que je suis restée coincée au Petit Papa Noël de Tino Rossi qu'on écoutait chaque année chez ma grand-mère (on dira que c'est mon côté vintage). Or manifestement mes enfants sont moins sensibles que moi au charme du Corse à la voix de velours.

Du coup on a accueilli avec joie ce joli petit livre CD, qui nous a permis de retrouver Domitille & Amaury (dont on écoute encore régulièrement les Ballades enfantines), pour une dizaine de chants de Noël en mode jazz et swing. Cette fois les orchestrations ont fait l'unanimité à la maison, et on fredonne tous gaiement les classiques de saison. N°3 (7 ans) est également ravie de pouvoir découvrir les paroles dans le livre, où chaque chanson est élégamment illustrée par Clémence Pollet. Au final, ça nous fait un chouette album qu'on sera bien content de ressortir chaque année au moment des fêtes (en alternance avec Tino Rossi, parce que quand même, certaines traditions sont sacrées...)

Noël à Paris, interprété par Domitille & Amaury, illustré par Clémence Pollet, un album qui fait swinguer les festivités, à partir de 4 ans.

dimanche 1 décembre 2019

Simon Portepoisse

Chez les Portepoisse, père, mère et enfants, on est porte-malheurs professionnels et c'est une fierté familiale. Chaque membre de la tribu se doit d'aller chaque jour remettre aux humains un ticket-poisse : jambe cassée, train raté ou gâteau brûlé, les petits malheurs du quotidien ne manquent pas !

Et puis il y a Simon.

Le souci avec le petit dernier, c'est qu'il ne semble guère apprécier la vocation familiale. Alors en ce grand jour où il doit livrer sont premier ticket-poisse, notre porte-malheur débutant va être accompagné de George, le chat noir gardien de la famille. Ensemble, réussiront-ils à gâcher les vacances de la (pas si) parfaite famille Chouquette ? Simon ne serait-il pas un peu trop gentil pour être un porte-malheur ?

Les familles de monstres gentils ont toujours la cote en littérature jeunesse et les Portepoisse en sont un très bon exemple, joyeux et haut en couleurs (et très joliment mis en images par Bruno Salamone). Les plus jeunes s'amuseront beaucoup de ce monde aux normes inversées, où l'on se régale de limaces avant de partir semer la désolation et où les familles parfaites en apparence cachent parfois des secrets peu reluisants...

Simon Portepoisse, d'Antoine Dole et Bruno Salamone, une famille de monstres pas si méchants, à adopter dès 7 ans.

PS : La couverture de ce premier album est ornée d'un gros sticker Par l'auteur de Mortelle Adèle, puisqu'Antoine Dole n'est autre que Mr Tan, ce qui je suppose doit tenir lieu d'argument marketing. À la maison ma progéniture est effectivement fan de Mortelle Adèle, et croyez bien que ça me désole, parce qu'en vrai je déteste cette série. Je hais viscéralement son humour à deux balles qui ne m'a jamais même arraché un sourire, et ses graphismes infâmes qui me font saigner les rétines à chaque fois que je pose les yeux dessus. Mais Simon Portepoisse, par contre, c'est très choupi (et beaucoup plus travaillé sur le plan graphique). Donc si comme moi les aventures de la petite teigneuse à couettes vous exaspèrent, ne vous laissez pas influencer par ce maudit sticker et donnez donc une chance au jeune porte-malheur !

mercredi 27 novembre 2019

Promenades Imaginaires

Les Promenades Imaginaires, ce sont des pastilles audio de 5 à 10 minutes chacune, proposées par le Musée d'Orsay, écrites par Béatrice Fontanel et qui permettent de se plonger dans une oeuvre du XIXème siècle.

Comme si soudain une sculpture ou un personnage de tableau et venait nous parler de sa vie quotidienne et de celle des artistes qui l'entourent. Le podcast donne la part belle aux voix enfantines (à l'exception d'un épisode assez savoureux qui donne la parole à un chat), ce qui permet aux petit·e·s auditeur·rice·s de pleinement s'identifier et de découvrir des artistes tels qu' Edgar Degas, Auguste Renoir ou Berthe Morisot, ainsi que l'époque où ils ont vécu. Ces petites histoires peuvent être écoutées juste pour le plaisir (la réalisation est particulièrement soignée), ou alors en préparation d'une visite pour ensuite découvrir l'oeuvre en vrai. 

Promenades Imaginaires, des histoires à écouter avant sa sortie au musée, dès 6 ans.

dimanche 24 novembre 2019

Zombie Kids Évolution

Alerte rouge (ou plutôt verte) ! 
Les zombies débarquent dans l'école ! 
Le personnel est déjà contaminé !!!

Armée des moyens du bords, votre fine équipe d'écolier·e·s à pour mission d'éliminer tous les morts-vivants qui traînent entre les murs de l'école, et de verrouiller les quatre portails d'accès au bâtiment. Mais les zombies, quand y'en a plus y'en a encore, alors attention à ne pas vous faire submerger par ceux-ci !

Et si au bout de quelques parties vous vous prenez pour un·e chasseur·se d'élite, de nouvelles règles vous attendent qui vont venir corser l'affaire !

Zombie Kidz Évolution est un jeu du type Legacy, ce qui signifie que ses règles sont amenées à évoluer au fur et à mesure des parties. En pratique, la boite comprend un petit livret Guide du chasseur de zombies à personnaliser et 13 enveloppes cachetées numérotées. Après chaque partie on colle un stickers sur la page de progression tout à la fin du livret, et à intervalle régulier (environ toutes les 4-5 parties) on ouvre une des enveloppes. Celle-ci contient de nouvelles règles, de nouvelles missions à remplir et éventuellement du matériel additionnel.

Inutile de dire que le jeu a eu énormément de succès à la maison auprès des trois filles (7, 9 et 12 ans). Dans sa version de base les parties sont déjà rapides et agréables (je rappelle qu'en temps normal les jeux coopératifs me gavent, mais là ça passe crème), et le système de règles évolutives a un petit côté addictif. On a toujours envie de rejouer pour ouvrir la prochaine enveloppe (j'ai du instaurer une règle d'une enveloppe par jour maximum, indépendamment du nombre de parties jouées), et à chaque ouverture on se croirait un matin de Noël. Bien entendu tout est modulable, et on peut parfaitement choisir de ne pas utiliser les règles additionnelles, ou seulement une partie d'entre elles.

Le matériel de jeu colorié et pèchu est aussi très attractif. On a beaucoup apprécié que l'illustrateur prenne soin de dessiner une équipe d'écolier·e·s paritaire et diversifiée (ce qui n'est pas encore systématique dans les jeux de société) et les personnels de l'école zombifiés (profe de sport, bibliothécaire, gardien ou directeur) sont particulièrement bien rendus.

Zombie Kidz Évolution, chez le Scorpion Masqué, baston, stratégie et zombies à partir de 7 ans.

PS : Petit conseil diplomatique, pensez bien à déterminer à l'avance qui est autorisé·e à ouvrir les enveloppes sinon ça risque de se battre autour de la boite de jeu. Chez nous, c'est officiellement le jeu de n°3 et elle seule peut ouvrir les enveloppes de progression (sans quoi les grandes soeurs auraient tout ouvert en son absence la pauvrette....)


mercredi 20 novembre 2019

Superchouette Montreuil !


Pour tou·te·s les petit·e·s francillienıne·s, on rappelle que dans une semaine tout pile, le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil (on dit SLPJ pour les intimes) ouvre ses portes.

Montreuil c'est le grand rendez-vous annuel de la littérature jeunesse et une occasion en or de rencontrer ses auteur·rice·s préféré·e·s pour une dédicace (je ne vous fais pas la liste des superchouettes intervenant·e·s de l'édition 2019 parce qu'ils et elles sont bien trop nombreux·ses, mais vous pouvez les retrouver par là). Par conséquent c'est aussi l'endroit idéal pour faire le plein de chouettes cadeaux de Noël pour vos petit·e·s lecteur·rice·s favori·te·s !

Cette année la grande exposition du Salon aura pour thème L'éloge de la lenteur, alors prenez le temps de la visiter !

Si vous avez moins de 18 ans ou que vous faites partie des chanceux·ses qui peuvent venir au salon en semaine, l'entrée est gratuite. Sinon, une visite le week-end vous coûtera 5€ (seulement pour les adultes donc), mais si vous prenez votre billet en ligne en avance, il est accompagné de 4€ de chèque lire pour acheter des bouquins sur place (de toute façon, soyons réalistes, il est parfaitement impossible de sortir de ce lieu de tentation sans avoir fait l'acquisition du moindre ouvrage....), donc vite, vite, vite, on passe faire un tour par la billetterie !

dimanche 17 novembre 2019

Pourquoi les princesses devraient-elles toujours être tirées à quatre épingles ?

C'est l'heure du conte à la bibliothèque, et c'est Madame Lise qui s'y colle. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'aujourd'hui le public est composé d'une bande de petit·e·s coriaces (et d'un chat fort curieux), qui n'ont pas l'intention qu'on les prenne pour des jambons.

C'est quoi un royaume ?

Et pourquoi il y a des riches et des pauvres dedans ?

Et votre princesse, pourquoi elle doit toujours se marier ? 
Et toujours à un prince ? 
Et pourquoi aussi jeune ?

Madame Lise a bien du mal à en placer une au milieu des questions (parfaitement légitimes) de ses jeunes lecteur·rice·s, mais elle arrive finalement à avancer dans le conte :

C'est donc l'histoire d'une princesse toute ébouriffée, qu'on n'arrive pas à coiffer. Ce qui est fort contrariant, quand comme ses parents, on a décidé de la caser avec un prince charmant. Au grand bal des ses seize ans, la princesse pourra-t-elle trouver chaussure à son pied (à défaut d'une barrette à ses mèches) ?

Vous le saurez en lisant ce roman graphique malicieux, qui vient secouer avec talent le cocotier des clichés qu'on ressasse encore et encore dans les contes de fées.

Pourquoi les princesses devraient-elles toujours être tirées à quatre épingles ?, de Jo Witek et illustré par Maurèen Poignonec, un conte pour les enfants qui ne s'en laissent pas conter, à partir de 8 ans.

mercredi 13 novembre 2019

Radio Cartable

Depuis 1984, Radio-Cartable permet aux écolier·e·s d'Ivry-sur-Seine de concevoir, réaliser et diffuser un programme radio tous les jeudis. Chaque pastille de l'émission hebdomadaire est produite par une classe différente.

On y parle de bien sur des préoccupations quotidiennes des écolier·e·s (avec interview des collégien·ne·s tout juste entré·e·s en 6ème à la rentrée de septembre, ou des avis sur les menus de la cantine), mais aussi d'actualité (au niveau local, national, voire international !), de la rentrée littéraire (jeunesse !), d'histoire, ou encore de sciences.

Bref, c'est un super outil pédagogique ET au final ça donne une chouette émission qui permet aux plus jeunes de prendre le micro avec talent !

Radio-Cartable, une web-radio à hauteur d'enfant, qui saura parler aux 7-11 ans.


dimanche 10 novembre 2019

Magus of the Library

Shio Fumis a des oreilles pointues, des yeux verts comme la mousse et des cheveux blonds comme les blés. Autant dire que son look dénote dans son petit village d'Amun, où tout le monde à la peau mate et les cheveux noirs, et qu'il est difficile pour lui d'être accepté par les autres enfants.

Shio nourrit également une passion sans bornes pour les livres, et rêve de pouvoir un jour devenir Kahuna, un des gardiens de la grande bibliothèque centrale d'Afshak. Après un premier tome introductif, nous allons donc suivre son périple (bien-entendu semé d'embûches) d'Amun à Afshak, mais aussi toutes les épreuves qu'il lui faudra affronter pour enfin réaliser son rêve.

Magus of the Library est donc un beau récit initiatique construit autour de la figure centrale des livres comme outils de connaissance mais aussi d'évasion. Le voyage de Shio nous donne l'opportunité de rencontrer une galerie de personnages variés et issus de plusieurs peuples, ce qui rend la série très riche visuellement. J'ai particulièrement apprécié les belles ouvertures de chapitres comme des travelling de cinéma, et qui sont une véritable invitation au voyage. Ce manga qui vient de démarrer ne comprend pour le moment que trois tomes, mais on a terriblement envie d'en savoir plus après les avoir dévorés !

Magus of the Library, de Mitsu Izumi, une ode à la lecture où l'on peut se plonger à partir de 10 ans.

mercredi 6 novembre 2019

Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses

Si la perspective de finir princesse n'enchante guère votre progéniture, ce qui peut aisément se comprendre, ce petit guide est fait pour elle.

D'agent secret à voileuse, en passant par chef d'orchestre ou femme d'affaire, voici cinquante carrières professionnelles originales assorties d'exemples d'hier et d'aujourd'hui. Outre le récit haut en couleur de ces vie pas banales, chaque fiche est accompagnée de conseils pratiques : "études conseillées", "salaire en début de carrière".

D'ailleurs il est fortement recommandé de consulter la rubrique "espérance de vie" avant d'opter pour l'une des orientations professionnelles présentées dans cet ouvrage...

Deux ans avant les célébrissimes Culottées, Catherine Dufour retraçait des destinées féminines hors du commun à l'aide de ce petit guide plein d'humour dont on espère qu'il inspirera de nombreuses petites filles souhaitant sortir des sentiers battus !

Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesse, de Catherine Dufour, un ouvrage à potasser avant entretien avec le CPE, à partir de 11 ans.

dimanche 3 novembre 2019

L'Enceinte 9

Nous sommes en 2153, l'humanité, réduite à quelques dizaines de milliers d'âmes, vit recluse derrières les murs de l'Enceinte 9 depuis près d'un siècle suite à une pandémie meurtrière. 

Les Enceintes 1 à 8 ont cessé de donner des nouvelles il y a une quinzaine d'année, les ressources, gérées par un logiciel obsolète, s'épuisent inexorablement, et le collectif militant Fin du Monde entend bien profiter de cette atmosphère crépusculaire pour donner une gros coup de pouce à l'agonie d'une espère humaine qui n'a que trop duré.

Bref, ça sent le sapin.

Au milieu de tout cela, la surnuméraire (ce qui signifie que sa naissance n'a pas été autorisée par l'état) Ysa Insulae s'apprête à incorporer les rangs de la police générale en compagnie de sa meilleure amie. Volontaire et résolue, la jeune fille entend bien servir ce système qui lui a offert éducation et carrière. Mais elle est loin d'imaginer le rôle qu'elle va jouer dans la destinée de ce monde en bout de course...

L'Enceinte 9 est un magnifique roman post-apocalyptique et c'est clairement mon coup de coeur pour l'année 2019 (oui je sais, le T4 de la Passe Miroir sort dans trois semaines, mais d'ici là...). Comme tous les grands récits d'anticipation, il aborde des thématiques furieusement contemporaines (l'intelligence artificielle, l'épuisement des ressources naturelles) en les intégrant à un univers riche et remarquablement bien pensé. J'ai aussi énormément apprécié le soin apporté à la diversité des personnages (que ce soit pour leurs origines ou leur tempérament) présents dans le roman. À travers ses jeunes protagonistes, Ophélie Bruneau trace le portrait d'une humanité profondément attachante et dont on espère très fort qu'elle parviendra à se sauver. 
(et accessoirement, mon rêve serait de voir une adaptation filmée du roman, parce que je suis convaincue qu'il rendrait fabuleusement bien sur grand écran, certains passages sont de purs moments de cinéma)

L'Enceinte 9, d'Ophélie Bruneau, un univers captivant dont on peut passer les portes dès 13 ans.

mercredi 30 octobre 2019

Canailles BD

Tout beau, tout nouveau, dans nos oreilles, Canailles BD est un podcast qui associe un adulte et un·e enfant pour parler des coups de coeur BD de ce·tte dernier·e. 

Comme l'émission démarre tout juste, il y a encore quelques tâtonnements au niveau du rythme et du son, mais l'idée est super choupie, le duo fonctionne très bien et c'était un plaisir d'écouter Morgane nous parler de son amour pour les fabuleuses Bergères Guerrières dans le deuxième épisode du podcast. Alors on a hâte de découvrir la suite !

Canailles BD, un podcast par et pour des enfants, pour découvrir de chouettes séries BD à partir de 7 ans.

dimanche 27 octobre 2019

Je suis Camille

Nouveau pays, nouvelle ville, nouveau collège, tout juste rentrée de Los Angeles, Camille appréhende sa rentrée en sixième. Il faut dire que sa dernière année d'école s'est plutôt mal passée et qu'elle ne sait pas si les enfants de cette nouvelle classe sauront l'accepter, juste comme elle est. 

Et puis au collège il y a Zoé, qui va devenir sa meilleure copine. Celle avec qui Camille voudrait tout partager, son amour de la musique, les crushs sur les garçons, et aussi son secret ?

À ma connaissance, Je suis Camille est le premier album jeunesse qui aborde de front la question de la transidentité, et il le fait avec énormément de délicatesse, de simplicité et d'intelligence (et aussi de l'émotion, prévoyez d'avoir un mouchoir sous la main à la première lecture). Le personnage de Camille, qui est dans un âge charnière à l'orée de l'adolescence, est particulièrement touchant, et l'album montre que son mal être est avant tout du à sa peur (justifiée) des réactions de son entourage. Si celui-ci (amie ou parents) est prêt à l'accepter juste telle qu'elle est, alors elle pourra s'épanouir comme toutes les jeunes filles de son âge. L'album montre aussi l'importance du comportement des adultes à son égard, que celui-ci soit positif (les parents qui la soutiennent, le proviseur qui fait en sorte qu'elle soit dispensée de piscine), ou déplacé (le prof qui fait une blague moisie sur son prénom épicène).

Le propos est magnifiquement servi par les très belles illustrations de Jean Loup Felicioli (dont les petit·e·s cinéphiles connaissent peut-être le Phantom Boy), qui donne corps à ses deux jeunes héroïnes avec beaucoup de talent.

Je suis Camille, de Jean-Loup Felicioli, l'histoire d'une petite fille trans, tout simplement, à découvrir à partir de 8 ans.

mercredi 23 octobre 2019

Ma vie d'ado

Après l'info pour les 7-11 ans, le podcast de la semaine est de nouveau une production Bayard, cette fois consacrée aux collégiens.

Ma vie d'ado aborde tout ce qui fait leur quotidien, les fous-rire, les chagrins, les lectures, les rêves, les copain·ine·s, et bien sur la vie en classe. 

C'est joyeux, un peu foutraque, et surtout c'est un très joli instantané d'adolescence. On regrettera seulement le côté très blanc/CSP+ des ados interrogé·e·s et on espère que les intervenant·e·s pourront être un peu plus diversifié·e·s au fur et à mesure de cette deuxième saison.

Ma vie d'ado, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'adolescence en 5 minutes chrono, à écouter en famille dès 10 ans.

dimanche 20 octobre 2019

Hello Atlas

Pour tout·te·s es passionné·e·s de langues étrangères, ce magnifique ouvrage vous emmène faire un tour auditif de la planète. Chacun des chapitres nous présente les principales langues parlées sur un continent (et il y en a plein), et vient nous rappeler la diversité des populations mondiales et de leurs idiomes. 

Ce superbe album est donc parfait pour les petit·e·s lecteur·rice·s qui ont souvent du mal à appréhender la grande variété cultures extra-européennes. Hé non ! L'africain ou l'asiatique ça n'existe pas, et on parle sur ces continents largement autant de langues distinctes qu'en Europe !

L'atlas s'achève sur un index présentant quelques phrases dans plus d'une centaines de langues différentes, et le super bonus, c'est que le livre est accompagné d'une appli qui permet d'entendre toutes ces phrases ! (ce qui tombe plutôt bien parce que je n'ai pas la moindre idée de comment on prononce l'écrasante majorité de celles-ci). Bref, une fois ouvert vous n'est pas près de le reposer.

Hello Atlas, de Ben Handicott et Kenard Pak, un album qui fera faire le tour du monde à vos oreilles, à lire et écouter à partir de 6 ans.

mercredi 16 octobre 2019

Salut l'info !

Salut l'info ! est une pastille hebdomadaire coproduite par le magazine Astrapi et France info. 

Chaque samedi les journalistes reviennent sur l'actualité de la semaine écoulée à travers plusieurs petits sujets variés. L'émission dure une dizaine de minutes, le ton est léger et joyeux, sans pour autant prendre son public pour des neuneux, et on termine avec des blagues laissées sur le répondeur de l'émission par les petit·e·s auditeur·rice·s en personne.

Ce podcast leur transmet les informations de base pour mieux comprendre ce qui anime les conversations des parents le soir autour de la table et qui sait ? Il leur donnera peut être aussi envie d'en savoir plus sur le monde qui les entoure !

Salut l'info !, une pastille d'actu à hauteur d'enfant, à écouter dès 7 ans.

dimanche 13 octobre 2019

Diesel

Diandra Dee Diesel a grandi sur le Peacetowne, un gigantesque garage volant qui sillonne les cieux et autrefois dirigé par son père adoptif, Tungston Diesel. Celui-ci a mystérieusement disparu il y a une dizaine d'années lors de l'attaque du vaisseau par une armée d'hommes oiseaux.

Depuis, Dee attend tranquillement sa majorité pour prendre la direction du navire paternel. Le retour inattendu des soldats emplumés va venir contrecarrer ses plans et l'amener à en découvrir plus sur le passé de son père et sur ses propres origines. Mais le temps presse, et la guerre est aux portes de son monde...

Diesel est un récit d'apprentissage classique, avec une héroïne qui se découvre un passé mystérieux et des pouvoirs inattendus, enrichi d'humour et d'action et dont le charme tient beaucoup à sa principale protagoniste. Lorsque le récit commence, Dee est loin d'être sympathique, c'est une jeune fille arrogante dont l'unique ambition est d'être la seule maîtresse à bord. Mais les circonstances vont lui apprendre à se questionner et à gagner en maturité. Dans ce cheminement elle sera accompagnée d'une galerie de personnages hauts en couleur, que ce soit sa famille élargie ou un drôle de petit robot étonnamment polyvalent. 

Diesel fait partie des premiers volumes sortis par Kinaye, une toute jeune maison d'édition fondée fin 2017 et dédiée à la publication de bandes dessinées jeunesse américaines. Ce premier tome explosif nous a donné très envie de connaître la suite de la série, et aussi de découvrir plus d'oeuvres créées outre-Atlantique !

Diesel : 1. Allumage, de Tyson Hesse, une bande dessinée qui dépote à découvrir à partir de 9 ans.

mercredi 9 octobre 2019

Superchouette automne !

Cet automne est riche en nouveautés côtés bandes dessinées, puisqu'on retrouve les suites très attendues de plein de nos séries favorites !
  • Le tome 12 de Princesse Sara vient clore en beauté le cycle en cours, mais se conclut sur l'annonce de l'album suivant. Damned, il va falloir à nouveau patienter !
  • Alienor Mandragore est de retour pour le tome 5 de ses tribulations qui vont nous en apprendre plus sur les origines de l'héroïne.
  • L'aventure des Bergères Guerrières se poursuit dans un tome 3 qui nous embarque pour un périple, loin, très loin du village.
  • Et comme c'est la fête, on a une double dose de Libon et de rire, avec le tome 4 de Tralaland et le tome 2 des Cavaliers de l'Apocadispe. de quoi se remonter le moral pendant les week-end pluvieux !

Et si la BD ne vous suffit pas, et qu'il faut des lectures plus consistantes à votre superchouette marmaille, je signale que les Cousins Karlsson en sont désormais au neuvième tome de leurs aventures !

dimanche 6 octobre 2019

Je suis qui ? Je suis quoi ?

Ce documentaire destiné aux adolescent·e·s pose de manière claire, documentée et bienveillante la question de l'identité sexuelle. La lecture s'ouvre sur de nombreux témoignages qui relatent des parcours variés, avant d'apporter des réponses aux questions que peuvent se poser les ados d'aujourd'hui (et sûrement pas mal d'adultes aussi). Il présente également en bandes dessinées les parcours de plusieurs figures historiques et nous fournit une mine d'informations (pas toujours très réjouissantes hélas) sur la situation des personnes LGBT+ dans le monde. Enfin le livre s'achève sur un annuaire des associations existantes dans l'espace francophone pour les lecteur·rice·s auquel·le·s il resterait encore des questions ou à la recherche d'écoute et de conseils.

Au final l'ouvrage est remarquablement riche, illustré avec humour et parfaitement lisible, puisque l'ado ET la préado locales se sont jetées dessus dès son arrivée à la maison, l'ont lu d'une traite et l'ont toutes deux trouvé fort intéressant.

On s'amuse souvent à imaginer ce que devrait être une bibliothèque idéale, mais si l'on devait concevoir une CDIthèque idéale pour un collège modèle, ce livre figurerait tout en haut de la liste des ouvrages à commander, juste à côté des livres de Mirion Malle (et de la moitié du catalogue jeunesse de La Ville Brûle). Je suis qui ? Je suis quoi ? est un documentaire précieux, nécessaire et respectueux de son lectorat. Et en cela il est diamétralement opposé aux bouses normatives et réactionnaires que l'on refourgue encore trop souvent aux adolescent·e·s.

Je suis qui ? Je suis quoi ?, de Sophie Nanteuil et Jean-Michel Billoud, illustré par Terkel Risbjerg et Zelda Zonk, un ouvrage pour s'aimer juste comme on est, à partir de 11 ans.