dimanche 23 février 2020

Mon petit monde

Aujourd'hui on part faire la connaissances de créatures microscopiques, omniprésentes, indispensables au vivant et pourtant souvent mal connues et mal aimées. On part à la rencontre des bactéries !

Dans l'air, le sol et surtout à l'intérieur de nous, les bactéries prolifèrent depuis le fond des âges et il est grand temps de comprendre le rôle essentiel qu'elles jouent pour notre santé et de leur rendre justice !

C'est désormais chose faite avec ce grand album coloré, qui permet d'expliquer  de manière simple et claire aux plus jeunes à quoi servent les bactéries. Mais aussi le pourquoi des règles d'hygiène élémentaires (se laver les mains, se laver les dents, manger varié et équilibré) qui permettent de vivre en harmonie avec son microbiote. Avec ses belles illustrations, cet album est aussi une lecture idéale pour la saison, et qui aidera les petit·e·s lecteur·rice·s à mieux comprendre ce qui leur arrive en cas de gastro ou autre maladie hivernale.

Mon petit monde, d'Emmanuelle Houssais, un album pour comprendre ce qu'on a dans le ventre, à partir de 5 ans.

(Et sur la même thématique, mais pour une lectorat un peu plus âgé, je rappelle qu'il y a l'excellent La guerre secrète des microbes)


mercredi 19 février 2020

Topo

Petite soeur de la Revue Dessinée, qui décrypte l'actu via des reportages de fond rédigés en bande-dessinée, Topo se propose d'appliquer la même formule, mais cette fois à destination des adolescents et six fois par an.

La revue traite une grande variété de thématiques, société, science, ou culture. On y aborde des sujets proches, l'utilisation genré de l'espace urbain, lointains, la formation des coureurs en Éthiopie, ou en phase avec les préoccupations des jeunes lecteur·rice·s d'aujourd'hui (de très bons sujets sur la pudeur ou les jeux vidéos dans le n° 20). Chaque reportage fait appel à un·e illustrateur·rice différent et tout y est passionnant et rigoureux. Bref, ici l'ado a englouti les 150 pages de son numéro avec gourmandise et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Et le soir même au dîner, elle était ravie de nous en mettre plein vue grâce à ses connaissances toutes neuves sur Mary Shelley !

Topo, la revue qui prend pas les ados pour des charlots, à partir de 13 ans.


dimanche 16 février 2020

Mille et une abeilles

Ce documentaire jeunesse nous invite à visiter les entrailles de la ruche et de son activité bourdonnante, pour tout savoir sur les abeilles et la fabrication du miel. Et puis au printemps, quand la ruche est pleine, il est temps pour l'essaim de prendre ses cliques et ses claques et d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. C'est alors que l'on suit les éclaireuses à travers champs et bois, à la recherche d'un nouvel emplacement qui pourra accueillir tout ce petit monde.

Le printemps a pris de l'avance avec ce bel album aux illustrations pimpantes et bucoliques, qui nous emmène en balade à hauteur d'insectes. En plus du fonctionnement de la ruche, les pérégrinations des butineuses à rayures nous permettent de découvrir une multitude de plantes sauvages et tout un petit peuple d'insectes et d'oiseaux qui côtoient les abeilles au quotidien. On en sort plus savant·e, et avec une furieuse envie de s'envoyer des tartines de miel en relisant la Hulotte ou en regardant l'intégrale de Minuscule. Et on a aussi hâte que les beaux-jours reviennent, pour aller soi-même suivre la piste des abeilles.

Mille et une abeilles, de Joanna Rzezak, un chouette documentaire qui fera la joie des naturalistes en herbe dès 5 ans.


dimanche 9 février 2020

Ça s'est passé où ?

Des grottes du paléolithique aux barricades de mai 68, ce bel album cartonné fait défiler l'histoire de France à travers 21 lieux qui ont marqué celle-ci. Chaque double page présente ainsi une grande illustration, accompagnée d'un texte court qui vient situer le contexte général de l'époque et des évènements présentés. En fin d'ouvrage on trouve également un glossaire, où sont expliqués certains mots associés à chacune des scènes figurant dans le livre.

Ce documentaire jeunesse fait le pari original, et réussi, de présenter le récit historique en s'appuyant non pas sur des figures individuelles (comme on le fait souvent), mais sur des lieux emblématiques. Ce choix permet d'échapper aux sempiternelles (et barbantes) chronologies royales, et de mieux comprendre les époques décrites (et du coup une carte de France récapitulative en fin de livre aurait été un vrai plus !). Il en résulte un beau voyage dans le temps et dans l'espace dans lequel on se plonge avec plaisir, et où les petit·e·s lecteur·rice·s pourront régulièrement revenir au fil du temps (merci les grosses couvertures en carton solide qui garantissent à l'album solidité et longévité).

Ça s'est passé où ?, de Cécile Guibert et joliment illustré par Lise Herzog, une belle balade spatio-temporelle à entreprendre dès 8 ans.


Je trouve ça chouette que l'album pousse le récit jusqu'à mai 68, un évènement qui commence à dater, mais que je n'avais jamais vu représenté dans un ouvrage jeunesse jusque là. Ça permet également d'ancrer le récit historique dans le réel, en donnant aux plus jeunes l'opportunité d'interroger leurs grands-parents sur cette époque....

dimanche 2 février 2020

Bang

Touliloulilou....
Ouin, ouin, ouin...
Touliloulilou...
Ouin, ouin, ouin....

Bienvenue dans l'ouest sauvage, et plus particulièrement dans la (pas franchement) riante bourgade de Bangtown, où s'affrontent des fripouilles de la pire espèce. Dans ce combat sans merci, nul ne sait si le·a shérif et son adjoint·e parviendront à faire régner la justice, où si les hors-la-loi réussiront à les abattre.

Dans Bang ! vous incarnez donc un·e cowboy·girl dont l'objectif premier est de sauver sa peau, et dans un second temps d'éliminer ses adversaires (shérif ou hors-la-loi, selon le rôle tiré au sort en début de partie). Pour ce faire, il vous faudra améliorer votre équipement (on tire plus loin à la Winchester qu'avec un vulgaire colt), forger des alliances (parfois temporaires) et éventuellement passer prendre une bière au saloon pour reprendre des forces...

J'ai souvent du mal avec les jeux où l'on doit directement attaquer ses adversaires (je préfère les coups tordus en loucedé), mais force est de reconnaître que les enfants adorent ce jeu, et que les parties de Bang mettent toujours beaucoup d'ambiance autour de la table. La large galerie de personnages disponibles (16 persos avec chacun·e son pouvoir spécifique) permet de varier les parties, et pour les pros de la gachette, il existe aussi plein de chouettes extensions au jeu. Bref, en famille ou entre copains, on est très vite devenu accro à Bang !

Bang !, un jeu qu'il est pas pour les pieds tendres, à partir de 8 ans.

dimanche 26 janvier 2020

Le Garçon Sorcière

Dans la (grande) famille d'Aster les choses sont simples et figées de toute éternité. Aux filles la sorcellerie, aux garçons les métamorphoses, et gare à qui voudrait s'éloigner de ce chemin tout tracé. Mais cette tradition ne fait guère l'affaire de l'adolescent, qui préférerait de très loin suivre les cours de magie avec sa soeur et ses cousines, plutôt que de traîner avec ses cousins métamorphes (et un peu bourrins).

Isolé et sans personne vers qui se tourner, Aster va heureusement faire la connaissance de Charlie, une adolescente sans pouvoirs mais avec du caractère à revendre. Ensemble ils sauront affronter la menace qui plane sur le clan d'Aster et qui trouve sa source dans une vieux secret de famille oublié...

Gros coup de coeur familial (préado+ado+adulte) pour ce beau roman graphique qui parle avec intelligence d'émancipation des normes de genre (ou autres) et du difficile chemin vers l'acceptation de soi. Le récit rend particulièrement bien compte de la détresse d'Aster, qui n'arrive pas à communiquer avec ses parents ou à se conformer aux attentes familiales. Et la tentation de sacrifier une partie de lui-même pour y parvenir est souvent forte. Côté diversité des représentations c'est un carton plein, avec une grande et belle famille mixte côté sorcières, et aussi la très chouette figure de Charlie et de ses deux papas. Au final, ce premier épisode donne envie dans savoir plus sur cette galerie de personnages hauts en couleurs. Et comme la vie est bien faite, la sortie du deuxième tome de la série (qui en compte trois) est d'ores et déjà prévue pour l'été 2020 !

Le Garçon Sorcière, de Molly Knox Ostertag, un roman graphique ensorcelant à découvrir dès 10 ans.

dimanche 19 janvier 2020

Pepper et Carrot

Petite sorcière maladroite, Pepper tente d'apprendre la magie en compagnie de son chat Carrot et sous la houlette de trois marraines pas commodes mais néanmoins sympathiques. Autant le dire tout de suite, sa formation n'est pas toujours de tout repos et les catastrophes sont souvent au menu !

La série propose des récits courts et plein d'humour autour d'un thème classique (l'apprentie sorcière qui enchaîne les boulettes) et d'une galerie de personnages attachants (les trois marraines, mais aussi les copines de Pepper). On y parle d'échec et de persévérance, d'entraide et de sororité entre sorcières. Et le récit est servi par de très beaux graphismes qui rendent cette bande-dessinée super-choupie sans jamais être cucul. Bref c'est un très gros coup de coeur familial qui saura séduire les amateur·rice·s de magie de 7 à 77 ans !

Pepper et Carrot, de David Revoy, un monde enchanté et trop mignon, à découvrir dès 7 ans.

PS : à la base, Pepper et Carrot est un webcomic, c'est à dire que l'on peut aussi lire gratuitement l'intégralité de la série en ligne. Mais l'édition papier par Glénat est particulièrement réussie (et beaucoup plus agréable à feuilleter pour lire les épisodes) et le tome 1 comporte notamment une longue interview de David Revoy qui permet de comprendre sa démarche dans le cadre de ce projet open-access.

dimanche 12 janvier 2020

Oups ! Y a un loup !

Chaque nuit, c'est pareil, les rêves de Juliette sont hantés d'un énorme loup noir qui y sème la terreur. Juliette a beau appeler ses parents à la rescousse, se faire consoler, et compter les moutons pour se rendormir, rien n'y fait !

Mais notre fillette a de la ressource, et la ferme intention de passer des nuits tranquilles. Alors un beau matin, Juliette prend le chemin du jardin zoologique, bien décidée à dire au loup tout le fond de sa pensée...

Comment Juliette  a réussi à résoudre ses problèmes de cauchemars, c'est le sujet de ce petit album jeunesse plein de rimes, d'humour, et d'illustrations malicieuses. Et pour savoir ce qu'il advint du (malheureux) loup une fois que la fillette lui eut fait son affaire, il y a encore deux tomes à découvrir !

Oups ! Y a un loup !, de Titus et Fabien Öckto Lambert, un album pour régler leur compte aux cauchemars, à partir de 4 ans.



mercredi 8 janvier 2020

Super Chouette hiver !

Et c'est parti pour un petit passage en revue trimestriel des nouveautés du côté des séries qu'on aime sur le blog !
  • On l'attendait et le voilà enfin, après deux ans d'attente, le quatrième et dernier tome de la Passe-Miroir vient conclure en beauté une des série jeunesse les plus imaginatives et originales de ces dernières années.
  • Le Loup en Slip est de retour pour un quatrième tome fabuleux, où l'intelligence du propos n'a d'égale que l'inventivité de la langue ! 
  • Pour les petites oreilles curieuses, la saison 2 des Odyssées est arrivée et vient nous captiver avec dix nouveaux destins hors du commun.
  • La nouvelle boite Unlock, Epic Adventures nous propose trois nouveaux scénarios hauts en couleur, entre espionnage et film d'horreur !

dimanche 5 janvier 2020

Mukashi mukashi

Un truc qu'on réalise rarement avant d'avoir des enfants, c'est que la parentalité implique qu'on va bouffer du conte.

Beaucoup.

Vraiment beaucoup.

Genre, une à deux fois par jour (ou plus si affinité) et ce pendant plusieurs années (surtout si on décide d'avoir une grande smala).

Alors certes, lire des compte à voix haute avec des enfants, ça peut être une grande joie, et le folklore européen est très riche. Mais il n'empêche que tôt ou tard, on finit par en avoir ras la casquette de Blanche-Neige, Cendrillon, Aurore et leurs copines. Et à ce moment là on se dit qu'on irait bien jeter un petit coup d'oeil par delà le continent.

La série Mukashi mukashi (qui veut dire Il était une fois en japonais), nous invite donc à faire un tour à l'est, pour découvrir des contes traditionnels japonais qui vous changeront agréablement de nos histoires locales. On peut en effet y rencontrer une fiancée qui pète, un samouraï né dans une pêche, et tous plein de yokai et autres créatures fantastiques et malicieuses.  Soit tout un bestiaire fantastique, et plein de fantaisie, qui sort des sentiers battus.

Mukashi mukashi,  des contes joliment illustrés par Alexandre Bonnefoy et Delphine Vaufray, des albums qui font voir du pays à découvrir dès 5 ans.

mercredi 1 janvier 2020

Superchouette année !

2020 c'est l'année où tout va bien, alors sur Superchouette on vous souhaite plein de beaux moments et de belles histoires partagées entre petit·e·s et grand·e·s tout au long de l'année !