vendredi 21 août 2009

Les 3 brigands

Ce livre de Tomi Ungerer date de presque 50 ans. Il réussit pourtant à mêler tous les ingrédients d'un conte classique en gardant un ton très simple et très moderne.

On y trouve 3 méchants brigands avec des armes redoutables (un tromblon, une hache et un soufflet à poivre). On comprend de suite que l'histoire se déroule "avant", même si on ne sait pas vraiment à quelle époque. Soi-dit en passant j'adore le côté à la fois désuet et inventif du soufflet au poivre pour faire peur aux chevaux... Ces 3 affreux jojos attaquent des convois de voyageurs et entassent l'or volé dans des coffres, sans trop savoir quoi en faire d'ailleurs. Alors que bon ils feraient mieux de s'acheter une wii, de jouer à Mario Kart et d'arrêter d'enquiquiner le monde ... mais l'histoire serait moins chouette c'est sûr. Revenons donc à notre conte... On y trouve aussi une pauvre petite orpheline, Tiffany. Car l'orphelin est un ingrédient quasi indispensable de tout conte qui se respecte. Là vous avez déjà la larme à l'œil et vous sentez bien que la rencontre de Tiffany et des brigands va tout changer. Et c'est le cas : un jour, par dépit au lieu de voler de l'or les 3 brigands kidnappent Tiffany qui est plus que ravie d'échapper à la vie qui lui était promise avec sa méchante tante. Émus par cette petite fille, les 3 brigands décident d'utiliser leur or pour adopter et élever Tiffany et plein d'autres orphelins. Les enfants grandissent et ils construisent une ville avec 3 grandes tours en hommage au trois brigands. Tout est bien qui finit bien ...

Le début de l'histoire se passe de nuit. Les dessins sont donc assez sombres avec de grands aplats de couleur allant du bleu au noir. C'est même un peu effrayant. Seules les pages avec Tiffany et celles de la fin de l'histoire sont plus claires. Des trois brigands on aperçoit que leurs yeux qui brillent dans le noir et leurs grands chapeaux en forme de cloche. Ils gardent ainsi tout au long de l'histoire un côté très mystérieux.

A 4 ans, je ne sais pas ce que Mélisse perçoit de la morale de cette histoire C'est un livre qu'elle réclame très souvent depuis presque un an déjà et que j'aime vraiment lui lire car je le trouve très touchant avec ces méchants très très méchants qui finissent par aimer faire le bien autour d'eux. Mélisse aime aussi le dessin animé mais ça je vous en parlerais une autre fois ...

4 commentaires:

pasc a dit…

YES! Encore un classique! (Enfin, à mon avis...) Histoire géniale qui plait à mon fils depuis la crèche. Il la connait par coeur et finit toutes les phrases quand je la lui lit.
Le film est top aussi, même si il se détache de la "vraie" histoire d'Ungerer.

nathanaelle a dit…

"pas de bettrave pas d'amour!telle est la règle d'or!!! " J'adore ce livre et mes enfants me le demande souvent; ainsi que le film qui est,je trouve , une très belle et réussie adaptation . crotte de bique!!!

La maman des petits monstres a dit…

Pareil...une veritable reussite chez mon fils...et même le film est réussi...!!!

Anne Loiseau a dit…

On a adoré le livre et presque encore plus le film... "on regarde crotte de bique maman!?"