dimanche 14 décembre 2014

Petit Gruffalo

Dehors il neige et petit Gruffalo (qui est une fille dans la VO, il serait bon de le souligner) irait bien faire un petit tour dans la forêt très sombre. 

Mais son papa s'y oppose formellement, parce que dans la forêt très sombre il y a LA GRANDE MECHANTE SOURIS (GMS pour les intimes) !

Ses moustaches sont des épées pointues,
Ses yeux sont des lacs de feu,
Et sa force est incroyable !

Bref, c'est pas le moment d'aller baguenauder dans les bois. Mais la nuit venue, Gruffalo juniore pas démontée pour autant s'en va profiter du sommeil de son paternel pour s'offrir une petite excursion sylvestre au claire de lune. Trouvera-t-elle la GMS sur son chemin ?

Ce second opus animé fait suite au très réussi Gruffalo et le dépasse même en matière de beauté et de poésie. La bande-son merveilleuse de délicatesse est toujours au rendez-vous, les paysages sous la neige sont superbes. Au final, voilà 27 minutes tout simplement exquises pour faire rire et trembler (un peu) un plus petits et dont l'ambiance enneigée est juste parfaite en ces périodes de fête. Chez nous n°3 (2ans 1/2) est absolument fascinée par ce DVD.

Petit Gruffalo (ou plutôt Gruffalotte), une aventure à savourer dès 2 ans.

video

dimanche 7 décembre 2014

A plume, à poil et à paillettes

Oyez, oyez !

C'est la fête chez les animaux !
Que chacun s'apprête et se fasse beau !
A plume, à poil et à paillettes,
on se retrouve pour faire la fête !

Ce très bel album marie des textes élégants, drôles et poétiques avec des illustrations magnifiques. Chaque double page nous présente un nouveau spécimen en habit de fête, pour au final donner comme un nouveau Carnaval des Animaux, sans la musique (et c'est dommage d'ailleurs, je suis sure que les textes feraient de bien belles chansons), mais en version technicolor. 

Immédiatement adopté dès son arrivée à la maison par ma n°2 (5 ans), ce livre a aussi ravi sa maman, avec une mention spéciale aux drôles de noms latins qui accompagnent ce bestiaires sur son 31 (genre Zarafa raiponza pour la girafe à crinière géante, oui c'est bête, mais moi ça me fait marrer...). 

A plume, à poil et à paillettes, de Véronique Massenot et Peggy Nille, un album qui en met plein les mirettes, à admirer dès quatre ans.


dimanche 30 novembre 2014

Les animaux de la ferme


Des silhouettes d'animaux détourées en noir sur fond blanc, des volets à soulever avec en dessous la photo de l'animal cette fois en couleur, et... c'est tout.

C'est tout et c'est juste ce qu'il faut pour ravir un tout petit. Dans le genre classique qui a fait ses preuves, Les animaux de la ferme est au poil (ah, ah, euh, pardon). En cinq ans de présence chez nous, il aura successivement enchanté nos trois filles et tient vaillamment la distance grâce à ses bonnes grosses pages cartonnées. Bref, c'est du beau, du bon, et du robuste.

Les animaux de la ferme, de François Delebecque, un album épatant pour les deuzans. 


Alors ça c'est la dernière double page avec des tas de volets partout. Arrivé à ce stade de la lecture chez nous le nain devient tout foufou...

PS : Et si vous en voulez plus, la série comprend désormais trois autres ouvrages sur les véhicules, les animaux sauvages et les végétaux, de quoi vous garantir de longues heures de cris de ravissement à chaque volet soulevé...

dimanche 23 novembre 2014

Azur et Asmar

Azur le blond et Asmar le brun, grandissent comme des frères, élevés par la mère d'Asmar qui est aussi la nourrice d'Azur. Séparés à l'adolescence par le père de ce dernier, nos héros vont se retrouver des années plus tard de l'autre côté des mers et partir ensemble à la recherche de la fée des djinns.

Ce long-métrage de Michel Ocelot est un émerveillement de chaque instant qui marie des images de toute beauté à un propos d'une grande intelligence sur la tolérance. Et si je parle seulement aujourd'hui sur Superchouette de ce chef d'oeuvre c'est simplement parce que j'ai patiemment attendu que mes filles soient assez grandes pour enfin le regarder avec moi. Pari réussi, puisqu'elles ont été aussi enchantées que leur mère.

Notons que chez nous, le personnage préféré de la famille n'est ni Azur, ni Asmar, mais l'étonnante princesse Chamsous Sabah. Haute comme trois pommes, maline comme dix hommes, ce Kirikou au féminin à la langue bien pendue nous enchante à chacune de ses apparitions à l'écran...

Azur et Asmar, un conte très beau qui en a dans le ciboulot, à découvrir dès 5 ans.

Regardez bien le petit bout de chou au centre, c'est ELLE la vrai star du film !


dimanche 16 novembre 2014

Les cinq malfoutus

Ils sont cinq malfoutus, unis tels les trois mousquetaires (qui étaient eux-mêmes quatre...) : Le troué, le plié, le mou, le à l'envers et le raté, et ces défauts ne les empêchent pas de voir la vie du bon côté. 

Cinq malfoutus qui cohabitent joyeusement dans un maison à leur image, quand soudain débarque le Parfait. Avec son corps de rêve et sa chevelure qui le vaut bien, le voilà qui commence à se moquer de nos malfoutus, mais ceux-ci ne se laissent pas démonter et trouvent bien vite comment lui répondre.

Et au final, qui c'est qui va rester tout seul et tout bête dans la maison pendant que les malfoutus sortent s'amuser dehors ?

Je suis une inconditionnelle de Béatrice Alemagna et de ses dessins tout en douceur depuis que j'ai découvert ses irrésistibles petits poux. Du coup quand j'ai vu ce nouvel album chez mon libraire, je lui ai immédiatement mis le grappin dessus et grand bien m'en a pris. Les Cinq Malfoutus est un hymne joyeux et poétique à l'imperfection qui saura ravir les plus petits comme leurs parents.

Les Cinq Malfoutus, de Beatrice Alemagna, pour un bouffée d'optimisme poétique à respirer dès quatre ans.



dimanche 9 novembre 2014

Ballades enfantines

Ballades Enfantines est un livre-disque placé sous les signe du rétro, avec d'une part un album aux belles illustrations tricolores vintages (cf. le joli clip à la fin de ce post), et d'autres part un CD regroupant neuf chansons élégamment interprétée sur un mode jazzy par Domitille et Amaury de Crayencourt.

En lançant le disque j'ai eu un gros coup de nostalgie, et aussi un gros coup de cœur, pour l'inusable et irrésistible En sortant de l'école qui ouvre l'album. Après quoi j'ai joyeusement siffloté sur la version française de Chantons sous la pluie avant de me lâcher sur Y'a de la joie. Heureusement pour moi, mes filles ont également apprécié le CD et j'ai donc pu le réécouter tranquillement trois fois de suite sans que personne ne vienne se plaindre (ce qui n'a en soi rien d'évident, ma progéniture ne partageant pas toujours mes goûts musicaux, ingrate marmaille va !). Bref Ballades Enfantines est un très bel objet, idéal pour se mettre le moral au beau fixe par temps de pluie, et que l'on risque de souvent sortir pour illuminer les longs et gris dimanches d'hiver.

Ballades Enfantines, illustré par Hélène Druvert, interprété par Domitille et Amaury de Crayencourt, un livre album qui swingue et qui met de bonne humeur dès 5 ans.


dimanche 2 novembre 2014

La Nuit au Musée


Larry est un doux rêveur un peu maladroit qui se retrouve gardien de nuit au musée d'Histoire Naturelle de New-York. Un job peinard en apparence à un tout petit détail près, la nuit tous les pensionnaires (squelettes de dinosaure et autres) du musée prennent vie, et inutile de vous dire que ça colle un joyeux dawa dans les couloirs...

Découverte complètement par hasard (le DVD était offert dans une célèbre chaîne de fast-food fort appréciée des nains), la Nuit au Musée s'est avérée, contre toute attente, être une excellente surprise. Trépidant et rigolo, avec des méchants pas trop méchants (et un peu ridicules) pour ne pas terroriser les plus jeunes, des gags pas trop niais pour faire rire les plus grands, il s'agit au final d'un chouette film familial pas prise de chou. Notons au passage qu'ici on apprécie également le second opus de la série, avec Alain Chabat en Napoléon, et une Amelia Earhart qui dépote en personnage féminin pas nunuche.

La Nuit au Musée, 1 & 2, des films bien marrants, à voir en famille dès 5 ans.



dimanche 26 octobre 2014

Par un beau jour

Par un beau jour, trois petits cochons se lèvent de bon matin et s'en vont pique-niquer d'un pas assuré. Mais au loin le loup veille qui se ferait bien un petit jambon au déjeuner. Va-t-il bouloter nos trois adorable gorets ?

Avant d'avoir des enfants, on s'imagine bêtement que la littérature jeunesse se limite à un ramassis de vieux clichés moisis et d'albums niaiseux qu'on va devoir se coltiner ad nauseam devant une progéniture béate d'admiration.

Sauf qu'en fait non, la littérature jeunesse foisonne d'albums créatifs, beaux et originaux et Par un beau jour en est une preuve supplémentaire. En partant d'une trame hyper classique, l'auteur a construit un très beau jeu d'illustrations sans paroles et de pages découpées qui s'achèvent sur une fin malicieuse, inattendue et qui vous mettra le sourire aux lèvres...

Par un beau jour, de Dominique Descamps, un album à admirer dès deux ans.