lundi 1 septembre 2014

Superchouette best of !

La Siouperchouette Team est de retour, et on va démarrer cette nouvelle saison 2014-2015 par un petit best-of, soit trois jeux très différents, déjà chroniqués sur ce blog et dont on ne se lasse pas. La preuve, ils ont encore fait la joie des petits et des grands tout l'été durant :
  • Dobble, la petite boite à toujours avoir sur soi pour occuper ses nains, il y a plein de règles différentes pour varier les jeux, et c'est super accessible pour les petits dès 4 ans.
  • Dixit, poétique et original, un jeu vraiment unique qui saura plaire même aux "non joueurs". Et pour les grandes tablées, je recommande la version Odyssey qui permet de jouer jusqu'à 12.
  • 7 Wonders, décidément un excellent jeu de stratégie, où des tactiques variées permettent d'accéder à la victoire. Tous les novices qui l'ont découvert cet été furent conquis.

mardi 1 juillet 2014

Superchouette été !

Et voilà, c'est reparti pour deux mois de pause sur Superchouette, pendant lesquels la Superchouette Team part se reposer certes, mais aussi à la pêche aux idées.

On se retrouve en septembre, et d'ici là, passez un superchouette été avec grands et petits réunis !

dimanche 29 juin 2014

Jenny la cowboy

Bon sang de bois d'purée d'purée !

Quelqu'un a osé laisser une trace de patte sur le poney de shérif de Jenny, la cow-boy au caractère bien trempé. Celle ci décide donc de mener l'enquête pour retrouver le coupable, et autant vous dire que ça va barder pour son matricule quand elle lui mettra la main dessus, j'en connais qui risquent que se faire ventiler façon puzzle !

Ou pas.

Voici un drôle de western où l'on suit la bouillonante Jenny alors qu'elle interroge les animaux, jusqu'à une drôle de chute que l'on attendait pas et qui fera beaucoup rire les plus jeunes.

Jenny la Cowboy, de Jean Gourounas, un album bien marrant à se faire lire dès 4 ans.

dimanche 22 juin 2014

Vroum !

Le merveilleux Mon Village est désormais épuisé (et son éditeur est mouru, donc aucune chance de le voir réédité, par contre sa version anglaise est encore dispo sur Amazon, je dis ça, je dis rien hein), mais heureusement pour nous, parents cherchant désespérément des activités pour notre progéniture adorée, la talentueuse Delphine Doreau poursuit désormais son activité chez Eyrolles. Du coup j'ai testé Vroum !, joli successeur de Mon Village, plus axé cette fois sur les véhicules motorisés.

Rien à dire, c'est toujours aussi ravissant, bien foutu et inventif en ce qui concerne l'assemblage. Une fois de plus le prix est resté raisonnable (12€90), ce qui en fait le cadeau idéal à offrir à son nain ou à ses copains.

Vroum !, de Delphine Doreau, un livre qu'il est trop beau, et des voitures à construire (avec ses parents) dès 5 ans.

Le grain de sel féministe de Chofie : Compte tenu du sujet à haut potentiel en testostérone du livre (des tutures, plein), un éditeur un peu bas du front aurait pu nous faire un plan marketing Spécial petit mec, avec couverture bleu et photos de petits garçons réjouis jouant avec leurs véhicules. Au lieu de ça, on a une belle couverture de multicolore qui plaira à tous, filles et garçon, tout comme le contenu de ce merveilleux ouvrage.

dimanche 15 juin 2014

Game Over

C'est l'histoire d'un petit barbare qui doit sauver une princesse dans un jeu vidéo.

Et à la fin il (ou elle, ou les deux) meurt.

Voilà résumée en deux lignes, la quintessence de cette drôle de série d'albums BD sans paroles, dont chaque épisode se termine invariablement par les même mots, Game Over

Page après page, notre barbare fini broyé, découpé, carbonisé, écrasé, dévoré, explosé, ratiboisé, ventilé façon puzzle et j'en passe et des meilleures...

C'est tout simple, c'est parfois complètement crétin, un peu gore, remarquablement inventif, mais c'est surtout très drôle et ça fait beaucoup rire fille aînée (7 ans), et ses parents aussi, il faut bien l'avouer.

Game Over, par Midam, une bd pour s'amuser dès 7 ans.




dimanche 8 juin 2014

365 pingouins

Peut-être est-ce parce qu'il est facile à dessiner, ou parce qu'il a l'air sympa dans son beau costard noir est blanc, mais le fait est que le pingouin a la côte en littérature jeunesse. Après l'irrésistible Léon et son pipi nocturne, et le passager clandestin de Perdu ? Retrouvé ! , sur Superchouette on a décidé de faire les choses en grand. 

Alors aujourd'hui Mesdames et Messieurs, je ne vous donne pas 1 pingouin, je ne vous en donne pas dix, je ne vous en donne pas cent, non, je vous donne 365 pingouins !

Pas un de plus, pas un de moins, chaque jour de l'année et pendant un an, la malheureuse famille de cet album reçoit un nouveau pingouin, et très vite les problèmes s'accumulent. 

Comment les nourrir ? Les ranger ? Partager le temps d'occupation  de la salle de bain ? Et puis d'où ils viennent tout ces pingouins d'abord ? Ce mystère fort mystérieux sera résolu en temps et heure, mais d'ici là il faut se plonger dans album aux belles illustrations graphiques et plein de petites devinettes mathématiques.

365 pingouins, de Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet, un album géant plein de palmipèdes marrants à découvrir dès 5 ans.


dimanche 1 juin 2014

Le roi des bons

Il était une fois, un roi qui s'appelait Léon.

Or Léon est canon, alors que ses sujets, eux, doivent se déguiser en laiderons, pour ne pas lui faire de l'ombre, parce que la beauté c'est sa came, à Léon...

Sauf que du coup, au royaume des laiderons, c'est le drame, plus de lardons ! 

Ce qui rend bien entendu tout le monde encore plus grognon.

Et puis un jour, ô miracle, voilà qu'arrive enfin un nourrisson.

Léon supportera-t-il la concurrence du bébé trognon ?

Après Motordu et le Monstre poilu, voici encore un formidable conte de Pef (accompagnée d'Henriette Bichonnier), rarement on aura aussi bien décrit l'attrait irrésistible des tout petits bébés. Celui qui nous fait perdre tout langage construit et nous fait fondre tel un kouign-amann bronzant sur une plage corse.

J'aime aussi ce conte parce qu'il vient nous rappeler à quel point les enfants viennent éclairer notre morne existence d'adultes. Du coup quand ma smala à moi me sort parfois par les yeux, je respire un grand coup en me remémorant la dernière phrase du conte :

 Il est préférable d'avoir des enfants gâtés plutôt que pas d'enfants du tout !

Le roi des bons, d'Henriette Bichonnier et Pef, un conte à lire à ses lardons dès 4 ans.

dimanche 25 mai 2014

Château Roquefort et Octopus

J'avais déjà dit dans ce blog tout mon amour pour Pique-plume. C'est un des rares jeux de société pour les petits qui présentent un intérêt réel pour les parents car il faut avoir une très bonne mémoire et c'est un domaine où les enfants sont souvent bien meilleurs que vous (sauf s'ils avaient promis de ranger leur chambre). Du coup, je suis toujours à la recherche de jeux où je peux vraiment jouer avec mes enfants plutôt que de faire figuration. (Je ne sais pas pour vous mais moi au bout de 3 parties de 7 familles j'ai un peu envie d'aller voir ailleurs si j'y suis!). 

Octopus et Château Roquefort font partie de ces jeux-là.

 Dans Château Roquefort vous déplacez des souris sur le toit d'un château. En soulevant les tuiles vous trouverez des morceaux de fromage. Deux souris de la même couleur en même temps sur le même type de fromage et celui-ci est à vous. Il faut donc mémoriser l'emplacement des fromages. Mais pour pimenter le jeu, les morceaux de fromage peuvent coulisser et vos souris peuvent tomber dans des trappes. 

Octopus, lui, présente un plateau en quatre parties. Sur chacune d'elles se trouvent des pions face cachées. Certains pions permettent de prendre des poissons (indispensable pour gagner), d'autres de se déplacer sur le plateau et les derniers font avancer Octave la pieuvre. Si Octave rattrape votre bateau, malheur à vous! Une boule pendue au dessus du jeu est lancée pendant que les joueurs crient en choeur "SOS Octopus" et si votre bateau chavire adieu la bonne nourriture!

Tout comme Pique-Plume ce sont deux jeux à base de "memory" donc parfaits pour des jeunes joueurs qui peuvent gagner en utilisant leur super mémoire. Dans les deux cas les parties sont assez rapides, je dirais environ 15 minutes donc pas besoin de rester concentrer trop longtemps.

En grandissant il est possible de commencer à développer quelques stratégies pour piéger les souris de ses adversaires ou éviter à tout prix le méchant poulpe. Du coup à 7 ans et 9 ans mes deux grands aiment encore beaucoup y jouer alors qu'ils commencent un peu à se lasser de Pique-Plume. Ces deux jeux font donc partie de ceux qui sortent vraiment souvent de notre placard.

Avant de finir cet article, bonne fête à toutes les super chouettes mamans!