dimanche 19 février 2017

Osons la politique !

La politique c'est quoi ? 
Et ça sert vraiment à quelque chose ? 
Comment ça marche ? 
Et si moi je veux m'y mettre ?

En cette année électorale, ce petit livre à destination des plus jeunes (enfin des ados disons), mais qui pourrait intéresser bon nombre d'adultes, vient judicieusement nous rappeler que loin d'être un concept abstrait, la politique, et surtout les décisions politiques de nos dirigeants, ont un impact tout à fait concret sur nos vies quotidiennes. 

L'ouvrage s'appuie sur une vingtaine de questions simples traitées avec pédagogie et enthousiasme et propose également de multiples pistes d'approfondissement sous forme de ressources en ligne, pour nous rappeler qu'en politique, il n'y a pas de fatalité, mais bien des choix, et que chacun a la légitimité de s'engager dans la vie de la cité s'il le souhaite.

Osons la politique ! par Caroline de Haas, et illustré avec humour par Camille Besse, un livre vivifiant et engagé, à mettre entre toutes les mains à partir de 10 ans.

PS : Bien sur il ne s'agit pas d'un livre neutre (je ne pense d'ailleurs pas qu'un ouvrage parlant de politique puisse l'être). Caroline de Haas est une militante de gauche et elle le dit clairement dès le début du livre (tout comme La Ville Brûle est une, très bonne, maison d'édition militante), si bien que j'ai fait l'acquisition de cet ouvrage en parfaite connaissance de cause. Personnellement ça ne me gêne absolument pas qu'un livre destiné au jeune public soit militant à partir du moment où il joue cartes sur table, ce qui est ici le cas. Ce qui me gêne nettement plus, c'est quand une maison d'édition grand public diffuse des ouvrages jeunesse qui véhiculent clairement une vision orientée (et rétrograde) du monde sans jamais l'assumer véritablement.

dimanche 12 février 2017

Charles Darwin une révolution

En 1859 parait au Royaume-Uni L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle,  son auteur Charles Darwin a 50 ans et derrière lui déjà quatre décennies passées à observer la nature aux quatre coins de la planète (vi je sais, y'a pas de coins sur une sphère, mais laissez moi mes expressions toutes faites svp). 

Ce très bel album vient retracer la genèse de ce livre fondateur pour les science du vivant en nous contant, sous forme de journal de bord, la jeunesse du petit Darwin, son fabuleux voyage de presque cinq ans autour du monde à bord du Beagle (et à l'époque, cinq ans en bateau c'était pas la Croisière s'amuse, croyez-moi), et les années de maturation de l'ouvrage une fois rentré en Angleterre. 

Le récit de cette vie hors du commun est magnifiquement servi par des illustrations que l'on croirait sorties du carnet de croquis d'un naturaliste et qui nous plongent au coeur des pensées du naturaliste. Le texte présente les concepts développés par Darwin avec clarté, finesse et pédagogie, et vient notamment rappeler que la théorie de l'évolution, ça n'est pas la survie du plus fort, mais la survie des individus les mieux adaptés, à un moment donné, à un environnement donné.

Le livre présente aussi les travaux ultérieurs de Darwin, sur les fleurs, les émotions ou encore les vers de terre. Enfin il montre comment la science contemporaine s'inscrit dans la lignée de ces travaux. aujourd'hui encore, des expéditions sont montées pour explorer la diversité du vivant et enrichir les idées de Darwin.

Charles Darwin une révolution, par Annabelle Kremer et François Olislaeger, un album passionnant à dévorer dès 10 ans.

dimanche 5 février 2017

Le petit studio d'animation

Résumé des épisodes précédents : La semaine dernière vous avez lu, et vu, Hugo Cabret, et là normalement votre nain, sinon vous, en est sorti avec une irrésistible envie de bricolage, de bidouillage et de racontage d'histoires.

Eh ben c'est votre jour de chance, puisque Le petit studio d'animation va justement vous permettre d'assouvir toutes ces envies. Dans ce joli livre coffret, on trouve en effet des décors et accessoires en carton, ainsi qu'un petit guide qui va vous expliquer tout ce qu'il faut savoir pour faire son propre film en stop-motion. On a offert le coffret à fille aînée pour ses dix ans, elle s'en est emparée derechef, et 2h et 150 photos plus tard son premier chef-d'oeuvre avait vu le jour. Moi je dis, les studios Aardman tiennent une nouvelle recrue !

Le petit studio d'animation, un livre coffret malin pour faire ses premiers pas dans le cinéma à partir de huit ans.
(je précise néanmoins que, à 19€95 le bouzin, ça reste à vous de fournir l'appareil photo nécessaire pour faire les prises de vue, faut pas rêver non plus hein)



Rabio d'infos :

Sur le site de Gallimard y'a une vidéo de présentation du coffret.

Et ça c'est le film de ma progéniture, fierté je suis :

dimanche 29 janvier 2017

L'invention de Hugo Cabret

Paris 1931, orphelin solitaire, Hugo vit caché dans la tour de la Gare de Lyon, dont il remonte chaque jour les horloges tout en observant de loin la foule qui se presse sur les quais. Il a pour seule compagnie, et unique souvenir de son père, un automate mystérieux qu'il essaye désespérément de réparer. Cette quête va l'amener à rencontrer la jeune Isabelle, bibliovore en recherche d'aventure. Ensemble, ils perceront non seulement le secret de l'automate, mais aussi celui de Papi Georges, le vieux marchand de jouets bourru, dont le passé va s'avérer plein de surprises.

Ne vous laissez pas impressionner par l'épaisseur imposante de l'ouvrage, qui est en fait richement illustré de nombreux dessins qui occupent de pleines doubles pages, et font de ce livre un objet vraiment à part, où la narration et les émotions se passent parfois de mots.

En complément de ce très beau roman il y a bien sur aussi Hugo Cabret, le film réalisé par Martin Scorcese (excusez du peu). Ici nous avons découvert le film avant de nous précipiter sur le roman et je dois dire que ce fut une très belle surprise. J'attendais un gros blockbuster sans âme, avec de l'aventure et du fantastique à gogo. J'ai trouvé une déclaration d'amour au septième art, une réflexion mélancolique sur la poésie et le merveilleux du cinéma à ses début, et un vibrant hommage à tous les rêveurs et bricoleurs de petites choses.

L'invention de Hugo Cabret, de Brian Selznick, Hugo Cabret, réalisé par Martin Scorcese, 531 pages et 2 heures 08 minutes qui raviront tous les cinéphiles à partir de 10 ans.


PS pour les petits parisiens : Et si après ça vous avez une folle envie d'en savoir plus sur le monde merveilleux des automates, on ne saurait trop vous recommander de faire un tour au fabuleux Musée des Arts et Métiers pour y admirer leur extraordinaire collection.

dimanche 22 janvier 2017

Louis Pasteur contre les Loup-Garous

En septembre 1842, Louis Pasteur (oui, oui, LE Louis Pasteur), un solide gaillard jurassien, rejoint la capitale pour y faire des études scientifiques. Mais de mystérieux évènements vont bien vite l'amener à faire équipe avec Constance de Villeneuve Letang, jeune fille de bonne famille et bretteuse intrépide. 

La tête et les jambes (et quelles jambes !), ce duo de choc devra déjouer un complot qui menace jusqu'à la famille royale !

La vérité c'est que j'ai toujours un faible pour les titres improbables. Donc après Abraham Lincoln chasseur de vampires, Hansel et Gretel chasseurs de sorcières, ou encore Orgueil et Préjugés et Zombies (un film qu'on se demande bien pourquoi il n'a jamais été distribué en France tiens), comment résister à Louis Pasteur contre les Loup-Garous ?

Si j'ajoute à ça que l'auteure de ce roman bondissant n'est autre que Flore Vesco, qui nous avait déjà enchantés il y a six mois avec l'emballant De cape et de mots, autant dire que toute résistance est inutile. Et effectivement, le roman est une franche réussite, alliant avec brio aventure, humour, et un très riche vocabulaire scientifique remarquablement utilisé à bon escient (on sent que l'auteur a bien travaillé son sujet et ça, ça fait chaud à mon petit coeur de prof de chimie). Notez que l'ouvrage s'achève par une vraie biographie du grand homme, dont l'existence fut sans doute nettement moins rigolote que celle que nous présente le roman, mais néanmoins tout à fait passionnante.

Louis Pasteur contre les Loup-Garous, de Flore Vesco, un roman à hurler de rire (sous la pleine lune), avec des vrais morceaux de science dedans, à déguster dès 12 ans

dimanche 15 janvier 2017

La guerre secrète des microbes

Microbes, bactéries, champignons, virus, au dedans de nous ça grouille, souvent pour le meilleur, parfois pour le pire. Mais qui sont ils tous, ces organismes microscopiques qui font la pluie et le beau temps dans notre corps ? 

Ce livre passionnant nous emmène à leur rencontre, faire une revue des troupes en présence et découvrir les stratégies d'attaque et de défense développées pendant des millions d'années d'évolution. La structure en chapitres thématiques avec de courts paragraphe (sur le même modèle que l'excellent C'est mathématique de la même auteure), rend la lecture aisée et fluide. Les illustrations volontairement abstraites (mais pas moins scientifiquement exactes que les représentations à base de petits personnages qu'on trouve dans de nombreux ouvrages de vulgarisation jeunesse) rendent parfaitement compte de notre grouillement interne et ajoute un supplément de poésie à ce bel album qui a très justement reçu le prix Goût des Sciences en 2016.

La guerre secrète des microbes, de Florence Pinaud et illustré par Stéphane Kiehl, un livre épatant pour découvrir la guerre du dedans à partir de 9 ans (et ô surprise ! C'est, encore une fois, publié chez Actes Sud junior).

dimanche 8 janvier 2017

Hilda et le chien noir

Hilda a les cheveux bleus, un caractère bien trempé et une curiosité insatiable. Après avoir longtemps vécu à la montagne, au plus prêt de la nature et de toutes les créatures fantastiques qui grouillent par là bas, elle est désormais installée à Trollberg en compagnie de sa mère et de Brindille, son animal de compagnie (une sorte de renard blanc avec des bois de chevreuil).

Dans cet épisode de ses aventures, notre héroïne découvre les joies du scoutisme, rencontre des nisses (de drôles d'esprits domestiques), élucide le mystère du chien noir et retrouve des vêtements égarés (le tout dans le désordre et en mettant pas mal de désordre). Bref, la vie à la ville finalement c'est pas tellement plus reposant que la vie à la campagne...

Cette série BD, qui compte déjà 5 tomes chez Casterman, réinvente avec talent le folklore scandinave. Ici tout semble à la fois familier et étrange (on pense aux Moomins qui auraient croisé le chemin des cousins Karlsson) et il est difficile de ne pas tomber sous le charme ce cette petite fille qui n'a pas froid aux yeux.

Hilda, de Luke Pearson, une BD inventive et poétique, à découvrir dès 8 ans.


dimanche 1 janvier 2017

Superchouette 2017 !

Toute l'équipe du blog vous souhaite une fabuleuse année 2017 (celle qui rime avec Superchouette !), pleine de beaux moments en famille, avec des jeux pour se triturer les méninges, de la musique pour danser comme des foufous, et de belles histoires à lire blottis tous ensemble sous la couette !