dimanche 23 novembre 2014

Azur et Asmar

Azur le blond et Asmar le brun, grandissent comme des frères, élevés par la mère d'Asmar qui est aussi la nourrice d'Azur. Séparés à l'adolescence par le père de ce dernier, nos héros vont se retrouver des années plus tard de l'autre côté des mers et partir ensemble à la recherche de la fée des djinns.

Ce long-métrage de Michel Ocelot est un émerveillement de chaque instant qui marie des images de toute beauté à un propos d'une grande intelligence sur la tolérance. Et si je parle seulement aujourd'hui sur Superchouette de ce chef d'oeuvre c'est simplement parce que j'ai patiemment attendu que mes filles soient assez grandes pour enfin le regarder avec moi. Pari réussi, puisqu'elles ont été aussi enchantées que leur mère.

Notons que chez nous, le personnage préféré de la famille n'est ni Azur, ni Asmar, mais l'étonnante princesse Chamsous Sabah. Haute comme trois pommes, maline comme dix hommes, ce Kirikou au féminin à la langue bien pendue nous enchante à chacune de ses apparitions à l'écran...

Azur et Asmar, un conte très beau qui en a dans le ciboulot, à découvrir dès 5 ans.

Regardez bien le petit bout de chou au centre, c'est ELLE la vrai star du film !


dimanche 16 novembre 2014

Les cinq malfoutus

Ils sont cinq malfoutus, unis tels les trois mousquetaires (qui étaient eux-mêmes quatre...) : Le troué, le plié, le mou, le à l'envers et le raté, et ces défauts ne les empêchent pas de voir la vie du bon côté. 

Cinq malfoutus qui cohabitent joyeusement dans un maison à leur image, quand soudain débarque le Parfait. Avec son corps de rêve et sa chevelure qui le vaut bien, le voilà qui commence à se moquer de nos malfoutus, mais ceux-ci ne se laissent pas démonter et trouvent bien vite comment lui répondre.

Et au final, qui c'est qui va rester tout seul et tout bête dans la maison pendant que les malfoutus sortent s'amuser dehors ?

Je suis une inconditionnelle de Béatrice Alemagna et de ses dessins tout en douceur depuis que j'ai découvert ses irrésistibles petits poux. Du coup quand j'ai vu ce nouvel album chez mon libraire, je lui ai immédiatement mis le grappin dessus et grand bien m'en a pris. Les Cinq Malfoutus est un hymne joyeux et poétique à l'imperfection qui saura ravir les plus petits comme leurs parents.

Les Cinq Malfoutus, de Beatrice Alemagna, pour un bouffée d'optimisme poétique à respirer dès quatre ans.



dimanche 9 novembre 2014

Ballades enfantines

Ballades Enfantines est un livre-disque placé sous les signe du rétro, avec d'une part un album aux belles illustrations tricolores vintages (cf. le joli clip à la fin de ce post), et d'autres part un CD regroupant neuf chansons élégamment interprétée sur un mode jazzy par Domitille et Amaury de Crayencourt.

En lançant le disque j'ai eu un gros coup de nostalgie, et aussi un gros coup de cœur, pour l'inusable et irrésistible En sortant de l'école qui ouvre l'album. Après quoi j'ai joyeusement siffloté sur la version française de Chantons sous la pluie avant de me lâcher sur Y'a de la joie. Heureusement pour moi, mes filles ont également apprécié le CD et j'ai donc pu le réécouter tranquillement trois fois de suite sans que personne ne vienne se plaindre (ce qui n'a en soi rien d'évident, ma progéniture ne partageant pas toujours mes goûts musicaux, ingrate marmaille va !). Bref Ballades Enfantines est un très bel objet, idéal pour se mettre le moral au beau fixe par temps de pluie, et que l'on risque de souvent sortir pour illuminer les longs et gris dimanches d'hiver.

Ballades Enfantines, illustré par Hélène Druvert, interprété par Domitille et Amaury de Crayencourt, un livre album qui swingue et qui met de bonne humeur dès 5 ans.


dimanche 2 novembre 2014

La Nuit au Musée


Larry est un doux rêveur un peu maladroit qui se retrouve gardien de nuit au musée d'Histoire Naturelle de New-York. Un job peinard en apparence à un tout petit détail près, la nuit tous les pensionnaires (squelettes de dinosaure et autres) du musée prennent vie, et inutile de vous dire que ça colle un joyeux dawa dans les couloirs...

Découverte complètement par hasard (le DVD était offert dans une célèbre chaîne de fast-food fort appréciée des nains), la Nuit au Musée s'est avérée, contre toute attente, être une excellente surprise. Trépidant et rigolo, avec des méchants pas trop méchants (et un peu ridicules) pour ne pas terroriser les plus jeunes, des gags pas trop niais pour faire rire les plus grands, il s'agit au final d'un chouette film familial pas prise de chou. Notons au passage qu'ici on apprécie également le second opus de la série, avec Alain Chabat en Napoléon, et une Amelia Earhart qui dépote en personnage féminin pas nunuche.

La Nuit au Musée, 1 & 2, des films bien marrants, à voir en famille dès 5 ans.



dimanche 26 octobre 2014

Par un beau jour

Par un beau jour, trois petits cochons se lèvent de bon matin et s'en vont pique-niquer d'un pas assuré. Mais au loin le loup veille qui se ferait bien un petit jambon au déjeuner. Va-t-il bouloter nos trois adorable gorets ?

Avant d'avoir des enfants, on s'imagine bêtement que la littérature jeunesse se limite à un ramassis de vieux clichés moisis et d'albums niaiseux qu'on va devoir se coltiner ad nauseam devant une progéniture béate d'admiration.

Sauf qu'en fait non, la littérature jeunesse foisonne d'albums créatifs, beaux et originaux et Par un beau jour en est une preuve supplémentaire. En partant d'une trame hyper classique, l'auteur a construit un très beau jeu d'illustrations sans paroles et de pages découpées qui s'achèvent sur une fin malicieuse, inattendue et qui vous mettra le sourire aux lèvres...

Par un beau jour, de Dominique Descamps, un album à admirer dès deux ans.


dimanche 19 octobre 2014

Dragons 1

 Harold est petit, chétif, et plutôt du genre cérébral.

Pas de bol pour lui, Harold est également le fils de Stoïck, chef viking du riant village de Berk,  où l'activité principal des habitants consiste à tataner les dragons qui viennent régulièrement attaquer et piller du bétail.

Un beau jour Harold fait le rencontre de Krokmou, dragon de l'espèce furie nocturne, et l'amitié qui va naître petit à petit entre la bête et le garçon va bouleverser l'idée qu'il faisait des dragons.

Harold deviendra-t-il l'impitoyable tueur de dragon dont son père a toujours rêvé,  ou parviendra-t-il à trouver sa propre voie pour sauver le village ?

Dragons reprend un trame somme toute très classique (sur le poids d'un héritage et la difficulté à se frayer son propre chemin), et contient bien-sur son lot de scènes d'actions spectaculaires. Mais son charme et sa particularité résident avant tout dans les longues scènes où Harold et Krokmou vont tout doucement s'apprivoiser. D'abord bête terrifiante, le dragon va progressivement se transformer en un gros matou câlin aux grand yeux verts irrésistibles. Dans la famille, on a également apprécié le bestiaire dragonnesque très inventif, et bien-sur le personnage d'Astrid, copine viking d'Harold dégourdie et au caractère bien trempé.

Dragons 1, un film que dès 5 ans c'est du bon.

PS : Malheureusement la suite sortie en 2014 ne nous a pas semblé du tout à la hauteur du premier opus. Script centré essentiellement sur les scène de baston et personnage féminin relégué en arrière plan, les scénaristes sont rentrés dans le rangs et ont relégué aux oubliettes ce qui faisait l'originalité du film.
Ah mais c'est le gros dragon à son pépère ça ! Ah mais oui !!!


dimanche 12 octobre 2014

C'est mathématique !

Un livre pour réconcilier les enfants (et les plus grands) avec les maths, pour leur montrer toute la beauté de la discipline et aussi son importance dans les moindres aspects de la vie quotidienne, c'est possible ça ?

Pour être honnête, quand j'ai démarré la lecture de ce documentaire cet été, j'y allais plutôt à reculons, mais au final j'ai eu une très jolie surprise. Ce livre d'une grande clarté rend la discipline belle et accessible, en la replaçant dans l'histoire de l'humanité et en montrant bien comment les grands problèmes mathématiques peuvent trouver leur source dans des situations finalement assez triviales (dénombrer un troupeau de bétail...). Les illustrations sobres et élégantes de Jochen Gerner s'associent parfaitement au texte (structuré en courts paragraphes) pour en faire un ouvrage à la fois aéré, on peut le parcourir par petites touches, et passionnant, un fois commencé j'ai eu du mal à le lâcher. 

C'est mathématique !, de Florence Pinaud, Carina Louart et illustré par Jochen Gerner, un livre passionnant à dévorer dès 9 ans.


dimanche 5 octobre 2014

Carnets de Nature

Cet été à la montagne on a entrepris la réalisation d'un herbier (photographique hein ! On ne cueille rien dans les parcs nationaux !) avec les filles (5 et 7 ans) et pour l'occasion, en complément d'un livre de botanique adulte, j'ai fait l'acquisition de l'opus Fleurs des Montagnes, dans la collection Carnets de Nature éditée chez Milan jeunesse.

Fille aînée à beaucoup apprécié d'avoir son propre livre qui lui a permis d'identifier une grande partie des fleurs que nous avions prise en photo. La mise en page est claire et élégante avec des dessins d'un grande précision et plein d'informations complémentaires sur les différentes familles de fleurs et les espèces protégées en montagne.

Au final j'aime beaucoup cette collection d'ouvrage compacts (pratiques à glisser dans un sac pour une sortie) et à prix doux (5€95 pièce) et il y a fort à parier que je ferai l'acquisition de tomes supplémentaires (fleurs des champs, champignons, oiseaux, étoiles...) au fur et à mesure de nos futures sorties natures.

Collection Carnets de Nature, des livres qui sont bien pour se mettre au vert avec les nains (dès 7 ans)