mercredi 25 mars 2020

La vie scolaire

Chronique douce-amère d'une année dans un collège de ZEP de Seine Saint Denis, La vie scolaire suit simultanément les collégien·ne·s qui s'interrogent sur leur avenir (quand ils ou elles arrivent à se projeter dans celui-ci) et les jeunes adultes qui les entourent.

Certain·e·s vont au cinéma pour s'évader dans des univers loin de leur train train quotidien, moi c'est mon ado, elle même collégienne en ZEP, qui m'a fait découvrir ce chouette film, pourtant pas franchement dépaysant. On y a trouvé un récit lucide, un peu mélancolique, mais aussi riche en humour, grâce aux personnalités pleines de fantaisie de certains élèves et enseignants (un mention spéciale au prof de sport à l'incroyable créativité). Le charme du film tient également dans son portrait de la jeune équipe enseignante aux manettes du collège, et qui tout en devant servir de référence aux ados qu'elle encadre, a elle aussi du mal à gérer sa vie d'adulte.

Au final j'ai découvert que toute sa classe de 4ème avait également vu le film, et j'imagine qu'ils et elles ont aimé pouvoir se projeter dans un récit qui rend compte avec délicatesse et intelligence de leur vie et de leurs préoccupations quotidiennes.

La vie scolaire, un chouette film à partager avec ses ados (ou préados), à partir de 10 ans.
(et je signale qu'il est déjà disponible en VOD sur le service de la Médiathèque Numérique !)

dimanche 22 mars 2020

Tout nu !

D'Adolescence à Zones érogènes, en n'oubliant pas de passer par Consentement et Menstruations, ce dictionnaire bienveillant mais pas neuneu autour de la sexualité s'adresse à tou·te·s, quelles que soient leur identité de genre ou leur orientation sexuelle.

Richement documenté, avec une belle bibliographie à la fin (et vous connaissez mon amour des bibliographies bien faites), et plein de liens vers des ressources en ligne, ce documentaire est un ouvrage précieux. Le franc parler Made in Quebec (mais adapté pour la France dans cette édition) de Myriam Daguzan Bernier tombe juste pour aborder un sujet parfois délicat, important, mais où il ne faut pas toujours se prendre au sérieux non plus. Les illustrations colorées de Cécile Gariépy accompagnent à merveille le propos de ce livre d'utilité publique, qui saura accompagner nos ados et répondre à leurs question sur le chemin de l'âge adulte.

Tout nu ! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité, de Myriam Daguzan Bernier, et illustré par Cécile Gariépy, un compagnon indispensable pour les adolescent·e·s à partir de 13 ans.

mercredi 18 mars 2020

Super Chouette at home



Maintenant que quasi-toute la daronnie de France (voire d'Europe) est coincée chez elle, on en profite pour vous rappeler l'existence du service de Médiathèque Numérique, à laquelle vous avez peut-être accès gratuitement via votre médiathèque locale.

En effet leur sélection jeunesse est très variée, adapté à une large tranche d'âge et de grande qualité.

On y trouve notamment beaucoup d'album lus de l'École des Loisirs, et un certain nombre de longs et moyens métrages testés et approuvés sur ce blog, comme par exemple :
Etc... et aussi plein des classiques du cinéma à faire redécouvrir aux plus jeunes, comme des films de Chaplin, Tati,  La Belle et la Bête (version Cocteau), Peau d'âne ou Les Demoiselles de Rochefort...

Soyons lucides, la préservation de la santé mentale d'un parent confiné à la maison avec des enfants passe aussi par un usage (certes raisonnable) des écrans. Donc n'hésitez pas à avoir recours à ce chouette service qui vous permettra peut-être de dégager de précieuses minutes de tranquillité sans culpabilité !

dimanche 15 mars 2020

Nos c(h)oeurs évanescents

Tout jeune adolescent sensible et introverti, Yukata Aoi vient d'intégrer un nouveau collège, et surtout la chorale de celui-ci. Là sa voie de soprano puissante et pourtant éphémère (la puberté est là qui s'annonce comme une épée de Damoclès) déroute et fascine ceux qui l'entourent, camarades comme enseignant·e·s. Le récit va donc suivre le parcours d'Aoi dans cette nouvelle ville, mais aussi celui de sa chorale, que leur chef à décidé d'inscrire au prestigieux concours de la NHK (la radio/télé nationale).

Difficile de résister à la personnalité terriblement attachante du jeune héros de cette série. Aoi vit dans un univers de sons que le manga a su retranscrire avec une infinie délicatesse. L'adolescent est aussi à l'écoute de ses émotions avec une intensité peu commune, ce qui va toucher ses camarades, plus souvent habitué·e·s à masquer les leurs, de crainte d'apparaître comme vulnérables dans l'enceinte impitoyable du collège. Le parcours d'Aoi est donc à la fois un très beau chant d'amour au pouvoir de la musique et le récit touchant d'un âge charnière et plein de fragilité. La série, qui est déjà achevée au Japon comportera huit tomes et ici on attend avec hâte le T2 qui est prévu pour avril. 

Nos c(h)oeurs évanescents, de Yuhki Kamatani, un manga sensible et délicat sur l'adolescence, à découvrir dès 10 ans.

Et pour l'ambiance sonore, je vous mets une version de la BO du Chateau dans le ciel dirigée par Joe Isaishi que la chorale du collège interprète dans le manga.
Je sais pas vous, mais moi je comprends pourquoi Aoi se met à pleurer en pleine chanson...

dimanche 8 mars 2020

Super Chouette 8 mars !

Le 8 mars c'est la Journée Internationale des droits DES Femmes, et comme cette année elle tombe un dimanche, sur SuperChouette on vous a préparé un petit best-of de notre sélection SuperGirl, qui qui est consacrée aux ouvrages jeunesse mettant en avant des figures féminines.

  • On commence avec l'incontournable Culottées de Pénélope Bagieu, et ses 30 destins féminins hors des sentiers battus. En plus depuis hier, la BD est devenue une série animée où vous pourrez retrouver vos héroïnes préférées !


 


  • Les héroïnes qui dépotent ne manquent pas sur ce blog et ça n'était pas facile de faire un choix, mais pour ce 8 mars on vous conseille de plonger dans les aventures de Sally Lockhart, une figure forte au coeur de l'Angleterre Victorienne, et de Miss Marvel une des plus fabuleuses série de comics contemporaine !

dimanche 1 mars 2020

Zébulon le dragon

À l'école des dragons Zébulon et ses petit·e·s camarades apprennent les fondamentaux de la vie dragonnesque, à savoir :
- Voler
- Rugir
- Cracher du feu
- Capturer des princesses
- Combattre des chevaliers en armure.

Zébulon est plein de bonne volonté mais parfois maladroit et son apprentissage ne se fait pas sans peine. Heureusement pour lui, sa route va croiser celle de Perle, princesse mais surtout apprentie doctoresse, qui saura lui prêter main forte et peut-être aussi lui proposer une vie en dehors des sentiers battus. Et si un autre destin que terrifiant dragon était possible pour Zébulon ?

Julia Donaldson et Axel Scheffler, le duo star la littérature jeunesse britannique, auquel on doit déjà le Gruffalo et plein d'autres chouettes histoires, nous propose un nouveau conte absolument charmant de bout en bout. On y trouve donc un adorable dragon persévérant, une princesse qui n'a pas l'intention de se résigner à son sort, mais aussi un chevalier pas très motivé par la castagne. L'histoire est drôle, tendre et maline, avec de belles illustrations multicolores (fille n°3 était complètement en extase devant la classe de dragonneaux arc-en-ciel) et a été formidablement mis en images par le même studio qui avait déjà remarquablement adapté les précédents ouvrages du duo (comme par exemple la Sorcière dans les airs).

Zébulon le dragon, de Julia Donaldson et Axel Scheffler, un héros über-mignon, à découvrir dès 4 ans.



Et il y a même un second tome pour savoir ce qu'il advint de Zébulon, Perle et Tagada (l'ex-chevalier) après la fin du premier opus !

dimanche 23 février 2020

Mon petit monde

Aujourd'hui on part faire la connaissances de créatures microscopiques, omniprésentes, indispensables au vivant et pourtant souvent mal connues et mal aimées. On part à la rencontre des bactéries !

Dans l'air, le sol et surtout à l'intérieur de nous, les bactéries prolifèrent depuis le fond des âges et il est grand temps de comprendre le rôle essentiel qu'elles jouent pour notre santé et de leur rendre justice !

C'est désormais chose faite avec ce grand album coloré, qui permet d'expliquer  de manière simple et claire aux plus jeunes à quoi servent les bactéries. Mais aussi le pourquoi des règles d'hygiène élémentaires (se laver les mains, se laver les dents, manger varié et équilibré) qui permettent de vivre en harmonie avec son microbiote. Avec ses belles illustrations, cet album est aussi une lecture idéale pour la saison, et qui aidera les petit·e·s lecteur·rice·s à mieux comprendre ce qui leur arrive en cas de gastro ou autre maladie hivernale.

Mon petit monde, d'Emmanuelle Houssais, un album pour comprendre ce qu'on a dans le ventre, à partir de 5 ans.

(Et sur la même thématique, mais pour une lectorat un peu plus âgé, je rappelle qu'il y a l'excellent La guerre secrète des microbes)


mercredi 19 février 2020

Topo

Petite soeur de la Revue Dessinée, qui décrypte l'actu via des reportages de fond rédigés en bande-dessinée, Topo se propose d'appliquer la même formule, mais cette fois à destination des adolescents et six fois par an.

La revue traite une grande variété de thématiques, société, science, ou culture. On y aborde des sujets proches, l'utilisation genré de l'espace urbain, lointains, la formation des coureurs en Éthiopie, ou en phase avec les préoccupations des jeunes lecteur·rice·s d'aujourd'hui (de très bons sujets sur la pudeur ou les jeux vidéos dans le n° 20). Chaque reportage fait appel à un·e illustrateur·rice différent et tout y est passionnant et rigoureux. Bref, ici l'ado a englouti les 150 pages de son numéro avec gourmandise et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Et le soir même au dîner, elle était ravie de nous en mettre plein vue grâce à ses connaissances toutes neuves sur Mary Shelley !

Topo, la revue qui prend pas les ados pour des charlots, à partir de 13 ans.