dimanche 7 février 2016

Le feuilleton d'Ulysse

Un jour, mon collègue de français m'a fait une drôle de proposition : "et si tous les profs de la classe lisaient chacun à leur tour un chapitre d'un même livre?" Dingue de lecture comme je suis j'ai dit oui tout de suite. 
Il se trouve que ma classe de sixième est une vraie classe de bisounours et tout marche avec eux mais quand même, les voir me dévorer des yeux quand je leur lis leur dose d'Ulysse et les entendre crier "à suivre" en cœur à la fin de chaque épisode ça n'a pas de prix!

J'ai tellement aimé cette lecture que j'ai investi et j'en lis chaque soir un épisode à ma tribu de hiboux. Énorme succès à la maison aussi. Ils sont limite prêts à appeler la DDASS tous les soirs quand je refuse de lire la suite.

Et l'histoire ? Le feuilleton d'Ulysse, donc .... Tout est dit dans le titre : l'histoire d'Ulysse racontée en 100 épisodes, comme un feuilleton et avec un cliffhanger à la fin de chaque épisode. Que vraiment vraiment t'as pas envie de refermer le livre! Et puis l'écriture est magnifique et si après ça je t'ai pas convaincu en plus il y a des illustrations à tomber.

Bref, à la maison on en est à l'épisode 10, il se passe des trucs de fous, star wars et les feux de l'amour n'ont qu'à bien se tenir!

Le feuilleton d'Ulysse de Muriel Szac.

dimanche 31 janvier 2016

La tête de l'emploi

Pour son anniversaire, le jeune héros de ce livre-album a eu un appareil photo. Il va alors se mettre en tête de réaliser un reportage photographique sur les gens de son quartier, et nous emmène donc à la rencontre de Marcel Croûte, fromager de son état, M et Mme cresson, les maraîchers hurlants, ou encore Annabelle Seringue, la jolie infirmière remplaçante. 

Au total, ce sont dix drôles de portraits musicaux qui composent cet album joyeux et entraînant.

Nous avons d'abord entendu parler de La Tête de l'Emploi grâce à fille n°2 (6 ans), dont la classe a eu la chance d'aller voir le spectacle tiré de l'album dans notre théâtre de quartier, et qui en était revenue enthousiaste. Un mois plus tard je découvrais le livre chez mon super libraire et m'en emparais aussitôt. Grand bien m'en a pris, puisque l'album et ses chansons rigolotes ont depuis été adoptés par toute la famille et font la joie des petits et des grands.

Petit bonus musical, les dix chansons ont été composées de telle sorte qu'il est possible de combiner au choix n'importes quelles paroles avec n'importe quelle musique (des exemples par là), bref, il y a de quoi s'amuser encore longtemps avec !

La tête de l'emploi, par Antoine Sahler avec des illustrations d'Aki (et plein de people comme Juliette ou François Morel au générique), aux éditions Actes-sud (ça m'étonne pas tiens), un livre-album à dévorer dès 6 ans (et si par chance le spectacle venait à passer par chez vous, foncez !).




dimanche 24 janvier 2016

Citadelles

Dans Citadelles, vous incarnez à chaque tour un personnage (le roi, le marchand, le prêtre, le voleur, etc...) et votre objectif est d'être le premier à achever la construction d'une cité complète (composée de huit quartiers). 

Le principe de base de chaque tour est donc simple, on choisit son personnage, on attend d'être appelé, on pioche des sous ou des cartes, on construit si on le peut, et au suivant !

Sauf que bien entendu, chacun des personnage est doté d'un pouvoir spécifique, qui va lui permettre de s'enrichir plus vite, construire plus efficacement, ou bien attaquer ses adversaires. Il faut donc savoir bien choisir le meilleur personnage en fonction de sa situation propre mais aussi anticiper les choix des autres joueurs, ce qui peut vous permettre à l'occasion de leur faire de beaux coups tordus !

J'ai découvert ce jeu avec des adultes il y a de cela déjà une bonne dizaine d'années et maintenant que fille aînée est assez grande pour y jouer avec nous c'est une joie de le retrouver. Les règles de base sont suffisamment simples pour être rapidement assimilées. L'aspect stratégie, bluff et déduction (sur les choix des opposants) nécessite lui un peu plus de bouteille donc c'est un jeu accessible aux enfants ayant déjà une bonne expérience des jeux de société orientés stratégie. Sur le plan formel, les beaux dessins sur les cartes mettent parfaitement le jeu en valeur. 

Citadelles, un jeu de Bruno Faidutti (dont je recommande le blog passionnant aux amateurs de jeux de société), élégamment illustré (entre autre) par Florence Magnin, pour passer une bonne soirée en famille avec des enfants à partir de 10 ans.


dimanche 17 janvier 2016

Quatre soeurs


Enid (9 ans), Hortense (11 ans), Bettina (14 ans), Hortense (16 ans), les quatre soeurs imaginées par Malika Ferdjoukh sont en fait cinq, puisque tout ce petit monde vit sous la houlette de leur aînée Charlie (23) depuis la mort des parents Fred et Lucie il y a de cela bientôt deux ans. Dans le repaire familial de la Vill'Hervé, chacune à sa manière nos frangines font régner une joyeuse anarchie parfois teintée de mélancolie et les quatre livres nous content la vie quotidienne, entre rire, larmes et pas mal de débrouille, de cette drôle de fratrie. 


Les quatre romans qui composent la série s'attachent tout à tour à chacune des soeurs Verdelaine (en partant de la plus jeune) et nous parlent avec délicatesse et humour de l'enfance, de l'adolescence, du passage à l'âge adulte, du manque et de la difficulté de trouver sa place au sein d'une grande famille. Une adaptation en bande-dessinée est en cours (les deux premiers tomes sont sortis, le troisième arrive cette semaine en librairie) et Cati Baur a fait un travail remarquable pour restituer la douceur des livres et surtout le tempérament propre de chacune des soeurs.

Quatre soeurs, de Malika Ferdjoukh et mis en images par Cati Baur, une chouette fratrie à découvrir dès 9 ans.

dimanche 10 janvier 2016

Les épatantes aventures de Jules


Au départ, Jules est un parangon de normalité. Ado standard, il coule de jours heureux entre ses copains, les jeux vidéos, son cochon d'Inde, un petit frère boulet (et un peu psychopathe) et deux parents gentils (mais complètement à côté de la plaque). Or voilà qu'un jour, deux hommes de l'Agence Spatiale Mondiale débarquent à la maison et lui proposent de participer à un vol spatial permettant de tester le premier vaisseau navigant à la vitesse de la lumière.

Jules accepte aussitôt (visiblement la tentative de meurtre sur le cochon d'Inde du petit frère psychopathe l'aide un chouilla à faire son choix...) et le voilà embarqué pour une mission qui ne sera pas de tout repos, d'autant que les scientifiques de l'ASM ont malencontreusement oublié de lui préciser quelques menus détails insignifiants, comme le fait que la mission de huit semaines dans l'espace durera effectivement huit ans sur terre (la faute à la relativité, tout ça là...). Bref c'est parti pour des aventures certes épatantes, mais pas de tout repos pour notre jeune héros !

J'ai déjà beaucoup apprécié l'humour un peu décalé d'Emile Bravo dans les aventures de ses Sept ours nains, celui est encore plus présent dans Les épatantes aventures de Jules. Cet anti-héros de choc n'aura que ça patience (et il lui en faudra !) et son bon sens pour affronter des situations assez rocambolesques. Notons qu'entre deux gags, les albums introduisent des concepts scientifiques (la relativité, le clonage, l'évolution humaine) qui sont expliqués d'une manière étonnamment claire (et néanmoins correcte) au détour d'une page. Ce qui en fait donc une série de choix, à la fois pour s'amuser et apprendre des tas de trucs au passage.

Les épatantes aventures de Jules, d'Emile Bravo, six tomes bien marrants à découvrir dès huit ans.

dimanche 3 janvier 2016

Dis pourquoi ? Spécial dinos

Tous les parents le savent, chez les nains de n'importe quel âge, les dinosaures ont la cote. Ont peut même dire qu'à la table ronde de l'enfance, ils siègent entre les pokemons et Harry Potter. 

Ce joli ouvrage coloré a donc pour objectif de répondre à toutes les questions qu'un enfant est susceptible de poser, et même celles auxquelles il ne songerait jamais (quoique), puisque à côté de grand classiques du type Quand ont vécu les dinosaures ? Quelle taille faisaient ils et pourquoi ont ils disparus ? On trouve également des interrogations plus pointues sur leur vie quotidienne (Les dinosaures savaient ils chanter ? Comment couvaient ils sans écraser leur oeuf ?), bref tout ce qu'il faut pour devenir un expert de premier plan en dinologie.

La grande force de ce petit album, c'est le mariage d'un aspect très ludique et attirant pour les plus jeunes avec un contenu remarquablement riche et bien structuré. Les illustrations alternent entre dessins humoristiques et d'autres très bien détaillés, les questions sont regroupées en grandes thématiques qui nous emmènent d'avant les dinos à après, et cerise sur le gâteau, le livre se termine par un quizz et des jeux qu'il est possible de faire plusieurs fois grâce au feutre effaçable fourni avec le livre. Du coup ça vous fait aussi un très chouette ouvrage à emporter pour occuper un enfant en voyage. Chez nous c'est fille n°2 (6 ans) qui s'est immédiatement emparée du livre dès son arrivée à la maison et je trouve que cet album très complet est particulièrement bien adapté au jeune public.

Dis Pourquoi ? Spécial dinos, d'Eric Mathivet, pour faire le plein de découvertes dinosauresques  à partir de sept ans.


dimanche 27 décembre 2015

Elixir

Prenez une pointe d'ironie, ajoutez une plume de griffon, un grain de folie et un sachet de poudre d'escampette, mélangez bien et lancez votre sortilège, mais faites aussi bien attention à ce que celui-ci ne vous revienne pas en plein poire !!!

Le principe de base d'Elixir est relativement simple, chaque joueur doit rassembler les ingrédients nécessaires pour lancer les sortilèges qu'il a en main, le premier à avoir lancé tous ses sortilèges a gagné. Sauf qu'une tripotée d'objets magiques sont également de la partie et que ça va drôlement compliquer les choses, difficiles de garder une stratégie quand vos adversaires sont prêts à tous les coups tordus pour vous barrer le chemin !

Elixir est un petit jeu de cartes malin qui n'a pas oublié d'être drôle, avec notamment des sortilèges gentils mais rigolos où votre adversaire se retrouve à chanter, réciter un poème ou encore faire le tour de la table à cloche-pied, ce qui en fait un chouette jeu pour toute la famille. Les illustrations joliment colorées et pleines de fées et de bestioles malicieuses sont parfaitement raccord avec cet esprit. Les règles sont très rapides à assimiler (on pioche, on joue les cartes de son choix, pouf c'est tout), par contre les instructions sur les cartes peuvent être assez longues à lire et doivent être bien comprises, donc il faudra tout de même que les joueurs soient déjà de bons lecteurs (ou alors on peut binômer enfants et adultes).

Elixir, un jeu pour bien rigoler en famille et à partir de 9 ans


dimanche 20 décembre 2015

Les Chroniques de Narnia

Tout a commencé avec une grande maison au milieu de la campagne anglaise.
Dans la grande maison il y avait une chambre.
Au fond de la chambre il y avait une armoire.
Et au fond de l'armoire...

Au fond de l'armoire, il y a Narnia, un monde extraordinaire où les animaux parlent, et ou l'on rencontre des faunes, des centaures et des esprits de la forêt. Un monde que Lucie, Edmund, Susan et Peter, quatre petits londoniens mis au vert pour échapper aux bombardement de la seconde guerre mondiale et entrés là par hasard, vont délivrer de la tyrannie de la sorcière blanche qui y impose un hiver éternel (et sans Noël, et ça c'est vraiment pas cool). Les enfants accompliront leur mission accompagnés d'Aslan le lion créateur de Narnia, et reviendront à plusieurs reprises vivre des aventures extraordinaires dans ce monde qui l'est tout autant.

Au fond de l'armoire, il y un classique de la littérature jeunesse anglaise, relu des dizaines de fois et qui a bercé toute mon enfance. En ces temps reculés seuls quatre des sept tomes que compte la série avaient eu les honneurs d'une traduction française et c'est pour les trois volumes restants que je me suis mise à l'anglais. Puis le phénomène Harry Potter est arrivé, et vers 2001 les petits français ont enfin pu découvrir les Chroniques de Narnia dans leur intégralité, si j'en crois fille aînée (8 ans), le charme opère toujours autant.

Pour les amateurs d'Harry Potter justement, il faudra bien rappeler que les Chroniques de Narnia ont été écrites entre 1950 et 1956. On peut donc un peu les présenter comme la mère de toutes les séries de fantasy jeunesse  (surtout pour les auteurs anglais), et elles ont bien sur les défauts de leur époque (persos féminins pas toujours au top, sauf Lucy, Lucy est parfaite, et métaphores chrétiennes à tous les étages). Mais même avec trente ans de bouteille et un regard critique affuté, je crois que je ne cesserai jamais d'aimer cette série de tout mon coeur.

Les Chroniques de Narnia, de C. S. Lewis, sept tomes de merveilleux à l'état pur à partir de sept ans. 


(ça c'est mes tomes à moi de quand j'étais petite,
 dans la très jolie collection du Chat Perché chez Flammarion)

PS : J'en profite aussi pour signaler que les trois adaptations filmées (Armoire magique/Prince Caspian/Belle aurore) sorties entre 2005 et 2010 et qui ont beaucoup contribué à faire connaître la série en France sont de très bonne qualité (et je peux vous dire que je les attendais de pied ferme...) et illustrent très bien les livres (mais bon, les livres sont quand même mieux hein).