mardi 30 juin 2009

Le monde des Borrowers

Quand j'étais petite, j'adorais, mais alors littéralement, j'A DO RAIS les livres de Mary Norton, Les Chapardeurs. J'ai emprunté et lu un nombre conséquent de fois toute la série des livres qui racontent la vie de ces toutes petites personnes qui vivent sous le plancher des maisons des humains, derrière les plinthes, et dans les murs, à l'insu de tous, et qui nous "empruntent" des petites choses pour toutes sortes de fins utiles, comme l'habillement, leur mobilier, leurs outils, etc... Moi qui adorait fabriquer des maisons de poupées, autant dire que j'étais conquise dès le départ par les aventures d'Arriety, jeune chapardeuse, et de sa délicieuse famille.
Et quand le premier tome de la série a été adapté au cinéma, j'étais plus que décidée à le voir.
Et je n'ai pas été déçue!



Le monde des Borrowers (les "emprunteurs," "chapardeurs" c'est une insulte en fait pour eux, ils ne volent pas, ils empruntent - mais ne rendent jamais, hum) est un film plein de rebondissements, tout publics, bourré d'humour, qui raconte donc comment la jeune Arriety, au tempérament aventureux et un peu tête brûlée, va commettre l'erreur fatale pour tout Borrower, elle va "être vue" par le fils de la maison qu'ils habitent en secret. Mais au contraire de ce que les Borrowers pensent, les humains n'ont pas tous pour but d'écrabouiller les Borrowers, et heureusement, car l'union entre Arriety et son nouvel ami humain va permettre de sauver la maison familiale et de déjouer les plans d'un affreux promoteur immobilier, campé avec beaucoup de prestance et d'humour par un John Boorman au mieux de sa forme.



J'ai été particulièrement séduite par l'esthétique du film, qui rend bien honneur aux livres de Mary Norton, costumiers et décorateurs ont fait un boulot absolument génial sur les vêtements des Borrowers, leur allure générale, leur maison, leurs meubles, leurs objets familiers, c'est un vrai bonheur à regarder! Et à chaque fois que je regarde le dvd, je m'émerveille à nouveau. C'est bourré d'idées et d'inventivité, c'est fou. Et mes enfants adorent, ils sont fans aussi.
Je suis juste un peu tristoune de ne pas pouvoir leur faire découvrir les livres, surtout à ma fille, vu qu'ils ne sont plus édités en français... Quel dommage.

Le monde des Borrowers, à partir de 6 ans pour bien tout comprendre, et avant pour trouver ça rigolo et superchouette les tout petits hommes qui escaladent la plaque de beurre dans le frigo!

Composition qualitative: humour (75%), amitié (100%), aventures (75%) gros méchant qui s'en prend plein la tronche (100%), choupitude absolue (100%).

Le grain de sel de Lili:
Alors on s'est dépêché de le regarder parce que ça avait l'air trop bien et c'est trop bien! Mélisse adore et en plus y'a Hugh Lauriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie!

2 commentaires:

mesvies a dit…

Ouiiii moi aussi j'adorais les Chapardeurs ! Il y avait plusieurs volumes, non ? je me souviens de "Les Chapardeurs Sauvés"...

Dommage que ça ne soit plus édité, mais on doit pouvoir les trouver d'occasion ?

je rajoute le dvd à la liste de Noël des kidz...

Viviane a dit…

yes moi aussi je les ai tous lus à la bibliothèque municipale ....