mercredi 2 septembre 2009

Pikmin

Et bien oui, j'ose vous conseiller un jeu vidéo. Même pas peur!

Pikmin, c'est l'histoire du capitaine Olimar dont le vaisseau atterrit en catastrophe sur une planète inconnue. Sa navette a été dispersée aux 4 coins de ce nouveau monde et il n'a que 28 jours de réserve en oxygène. Argl! C'est alors qu'il découvre une drôle de petite plante, une sorte de carotte qui est dotée d'une vie propre quand on la sort de terre. Ce "bonhomme-plante" sera surnommé pikmin. C'est une créature adorable avec de gros yeux ronds qui lui donnent un air un peu bêta, des petites jambes et des petits bras, et une pousse sur la tête qui se termine par une feuille. Avec un seul pikmin, on n'est guère plus avancé qu'avec une bête pâquerette mais si vous réussissez à ramasser beaucoup de pikmin ça devient intéressant car ils sont capables d'unir leur force et d'accomplir toutes sortes de travaux : porter des objets lourds, construire des ponts, combattre quelques vilaines coccinelles. En plus ils obéissent au doigt et à l'oeil pour peu que vous leur donniez des ordres assez clairs. Olimar sautera sur l'occase et les gentils pikmins iront chercher les précieuses pièces de son vaisseaux.
Tout au long de l'aventure vous découvrirez trois sortes de pikmin : les bleus peuvent aller dans l'eau sans crainte, les rouges sont plus forts au combat et ne brûlent pas, les jaunes sont plus légers et mettent les doigts dans la prise sans sourciller.
Le jeu se déroule en temps limité : il est divisé en 28 journées. A la fin de chaque journée si vous estimez que vous avez assez avancé vous sauvez votre partie, sinon on recommence en essayant d'aller plus vite (et ce n'est jamais lassant).
En général, au début d'une journée on commence par explorer les lieux un peu au pif, puis on détermine une stratégie : de combien de pikmin a-t-on besoin pour ramener la pièce du vaisseau ? Quelle couleur de pikmin en priorité ? Est ce qu'on fonce tout droit ou bien on passe par le petit pont qui est plus long à construire mais qui est plus sûr ? Est ce qu'on divise le groupe de pikmins en deux pour qu'ils puissent faire des taches en parallèle ? etc ... Par ci par là on dégomme quelques méchants, rien de bien terrible, quelques coccinelles qu'on aura dérangé dans leur sommeil et qui essaient de vous boulotter un ou deux pikmins, un blob (sorte de barbapapa horizontal) à bouche en trompette qui crache du feu ou de l'eau, une araignée un peu échauffée, un oiseau affamé qui vous picore du pikmin à tour de bras... Chaque "méchant" à son talon d'Achille et après quelques essais, il est facile de les percer à jour et de trouver un moyen de leur faire mordre la poussière.
Bref c'est un jeu passionnant avec un scénario qui sort de l'ordinaire. Même s'il y a quelques combats c'est vraiment le côté coopératif des pikmins qui laissent une forte impression. Le graphisme est joli et n'a pas vieilli même si le jeu a déjà 8 ans. Il était sorti sur la GameCube mais il a été adapté pour la Wii. Pour les mordus il existe un 2ème opus tout aussi réussi. Ce jeu est parfait pour un débutant sur console (autour de 8-10 ans) car il ne demande pas de dextérité particulière. La preuve c'est un des rares jeux vidéos où je me débrouille à 100% toute seule avec mes deux mains gauches...

3 commentaires:

gregory a dit…

mon mari de 36 ans adore... bon il bosse chez Ubi soft, çà aide...

gregory a dit…

Oups je viens de voir que je suis sous son pseudo... en vrai je m'appelle Aurelie...

charlie pOp a dit…

tiens, tiens, voilà qui est intéressant...
je suis un peu paumée dans la jungle des jeux vidéos que j'ai quittés depuis longtemps...
ça nous changera des Lapins Crétins ! :D