dimanche 10 janvier 2016

Les épatantes aventures de Jules


Au départ, Jules est un parangon de normalité. Ado standard, il coule de jours heureux entre ses copains, les jeux vidéos, son cochon d'Inde, un petit frère boulet (et un peu psychopathe) et deux parents gentils (mais complètement à côté de la plaque). Or voilà qu'un jour, deux hommes de l'Agence Spatiale Mondiale débarquent à la maison et lui proposent de participer à un vol spatial permettant de tester le premier vaisseau navigant à la vitesse de la lumière.

Jules accepte aussitôt (visiblement la tentative de meurtre sur le cochon d'Inde du petit frère psychopathe l'aide un chouilla à faire son choix...) et le voilà embarqué pour une mission qui ne sera pas de tout repos, d'autant que les scientifiques de l'ASM ont malencontreusement oublié de lui préciser quelques menus détails insignifiants, comme le fait que la mission de huit semaines dans l'espace durera effectivement huit ans sur terre (la faute à la relativité, tout ça là...). Bref c'est parti pour des aventures certes épatantes, mais pas de tout repos pour notre jeune héros !

J'ai déjà beaucoup apprécié l'humour un peu décalé d'Emile Bravo dans les aventures de ses Sept ours nains, celui est encore plus présent dans Les épatantes aventures de Jules. Cet anti-héros de choc n'aura que ça patience (et il lui en faudra !) et son bon sens pour affronter des situations assez rocambolesques. Notons qu'entre deux gags, les albums introduisent des concepts scientifiques (la relativité, le clonage, l'évolution humaine) qui sont expliqués d'une manière étonnamment claire (et néanmoins correcte) au détour d'une page. Ce qui en fait donc une série de choix, à la fois pour s'amuser et apprendre des tas de trucs au passage.

Les épatantes aventures de Jules, d'Emile Bravo, six tomes bien marrants à découvrir dès huit ans.

1 commentaire:

Melalala a dit…

Essayé et adopté! Grand-garçon (11 ans) Moyen-garçon (9 ans) et leur papa (dont nous tairons l'âge!) ont adoré. Les 6 tomes ont été dévorés à toute vitesse!