dimanche 6 mai 2018

Sherlock, Lupin et moi

Août 1870, Irène Adler, jeune fille de bonne famille de 12 ans, est en vacances à Saint Malo avec sa mère, et ça craint. Il faut dire aussi que pour cette ado au caractère bien trempé, les conventions sociales auxquelles elle est tenue de s'astreindre sont une plaie. Heureusement pour elle, notre héroïne va bientôt faire la connaissance de deux garçons aussi vifs d'esprit que différents de caractère, et qui répondent au doux noms de Sherlock Holmes et Arsène Lupin. Les aventures de notre trio d'enquêteurs juniors ne font alors que commencer...

Cette jolie série de romans s'appuie sur le récit à la première personne d'Irène (un personnage féminin que l'on peut rencontrer dans les aventures de Sherlock Holmes), qui nous permet de découvrir une autre facette de ces deux monstres sacrés du roman policier que sont Holmes et Lupin. On suit donc avec plaisir les péripéties de nos détectives en culottes courtes, qui vont nous emmener de la Bretagne à Londres au cours de quatre aventures pleines de rebondissement.

Bien que parsemés de clins d'oeil aux séries mères, les romans sont parfaitement accessibles aux lecteurs n'ayant encore jamais rencontré les personnages d'Holmes et de Lupin. Ils constituent même une porte d'entrée parfaite pour découvrir ensuite les aventures du génial détective et du gentleman cambrioleur une fois ceux-ci devenus adultes. Petite cerise sur le gâteau, l'édition française de la série est particulièrement soignée, avec des très belles illustrations délicieusement rétros de Iacopo Bruno en couverture (première et quatrième) et en ouverture de chaque chapitre

Sherlock, Lupin et moi, par Irène Adler (ou plutôt Pierdomenico Baccalario et Alessandro Gatti), une série trépidante à découvrir dès 10 ans.


Aucun commentaire: