dimanche 13 mai 2018

L'étrange vie de Nobody Owens

Nobody (on dit Bod) Owens a été recueilli bébé par un couple de fantômes, après que sa famille a été exterminée par assassin mystérieux. Il va donc grandir dans l'enceinte d'un cimetière à l'abandon, dont il a été nommé citoyen libre, ce qui lui permet d'y déambuler à sa guise et d'explorer des lieux interdits au commun des mortels.

C'est peu dire que l'enfance de Nobody Owens ne va ressembler à aucune autre.

Le titre original de ce roman de Neil Gaiman c'est The graveyard book, Le livre du cimetière, qui vient faire référence à cet autre classique de l'enfance déracinée qu'est le Livre de la jungle. Là aussi, on va retrouver une galerie de personnages hauts en couleurs, fantômes aux principes éducatifs un peu vintage, loup-garou, goules ou sorcières, et un univers fantasque où rode sans-cesse le danger. Chapitre après chapitre, le roman voit grandir son héros jusqu'à son passage à l'âge adulte et son retour chez les vivants.

J'étais déjà une grande fan des romans adultes de Gaiman, mais sa production jeunesse me laissait jusque là plus perplexe. Il faut dire que fille aînée avait été durablement traumatisée après avoir vu Coraline au cinéma avec sa classe de CE1 (pour info, tout magnifique dessin-animé qu'il soit, Coraline n'est PAS un film adapté à des enfants de 7 ans). 5 ans plus tard la voilà remise de ses émotions et elle a beaucoup aimé ce beau roman mélancolique, où l'inquiétante étrangeté typique du style de Gaiman fait merveille.

L'étrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman un drôle de roman envoutant à découvrir dès 11 ans.

Aucun commentaire: