dimanche 11 juillet 2010

A tout jamais


Dans ma maison il y a un petit gars de troizan complètement fasciné par le Cendrillon de Walt Disney. Je n'y peux rien, cet enfant ADORE les classiques de ce bon vieux Walt, Cendrillon, La belle au bois dormant, Blanche-Neige, Alice au pays des merveilles, Robin des bois, Merlin l'Enchanteur, dès qu'il y a de la magie dans l'air, il est ravi. Mais moi moins. Parce que Cendrillon je suis désolée, d'accord c'est tout mignon les ptites souris et les ptits zoizos, mais bon moi elle me gonfle la nénette à plier l'échine devant son atroce belle-mère et ses deux dégénérées de belle-soeurs. Et vas-y que je souris et que je fais des courbettes, que j'exécute la moindre volonté des trois abruties, et que je pleure toute seule dans mon coin la tête dans l'oreiller en rêvant au prince charmant. Flûte, l'image de la femme s'en prend un bon coup là, tout de même.

Et donc un jour j'ai découvert A tout jamais, sous-titré sobrement "Une histoire de Cendrillon", mais qui est bien plus que ça. C'est une totale réécriture. Dans cette version, Cendrillon serre les dents tout en se cultivant, bien décidée à ne pas se laisser abattre par la fatalité. Elle rencontre le prince de façon tout à fait fortuite, le poursuit et lui balance des pommes à la tronche, déjà, au revoir la fille docile hein. S'en suivra toute une série d'aventures, où l'on verra, jouissance absolue, Cendrillon, qui se nomme ici Danielle, mettre un bon coup de poing dans la face de la plus peste des belle-soeurs. Cultivée, bagarreuse, intrépide, Danielle prend en main sa vie et ne compte pas se laisser faire, dans cette comédie certes romantique, mais aussi très drôle, très rythmée, et foncièrement féministe. Grand succès auprès de ma fille, qui quand elle voit son petit frère regarder la version Disney, soupire "Ah mais quelle gourde cette Cendrillon, franchement!" alors qu'elle exulte à la vision de son DVD.

A montrer dès 8 ans, aux filles comme aux garçons, non mais oh.
Garanti sans petites souris mignonnes.

Le grain de sel de Chofie : Ahahah, ça oui on peut dire que celui là de film il est estampillé Girls'powa, je l'adore et je le regarde à chaque redif' à la télé. Non seulement leur Cendrillon elle dépote, mais en plus y'a des beaux costumes, et les films en costume c'est chouette. On regrettera simplement qu'en comparaison le prince charmant semble tout fadasse, mais bon c'est clair que des types à la hauteur de cette Cendrillon là, ben ça court pas les rues (à la rigueur elle aurait pu se faire la malle avec de Vinci à la place, mais bon faut bien admettre qu'il est un peu vieux quand même...)

2 commentaires:

Del4yo a dit…

Buttercup, Buttercup, Buttercup!

Bon , elle n'est pas parfaite, mais je suis fand de Princess Bride, ne serait-ce que pour Inigo Montoya ,your killed my father, prepare to die.

Hahem, je vais m'enquerir de Danielle, Disney n'est pas aime a la maison, on va voir si Danielle est plus apreciee.

angel a dit…

delphine>> Je crois que c'est le premier DVD que j'ai blogué ici, Princess Bride. A tout jamais est un pwal moins bien, mais il remporte tout autant de succès auprès de ma fille :)
Et moi j'aime bien les Disney, sauf Cendrillon (qui me gave) et les Aristochats, qui okey sont très mignons toussa, mais moi je suis du côté d'Edgard, qui a sué toute sa vie au service de la madame super riche, et qui a de quoi être dégoûté qu'elle lègue tous aux chats! REVOLUTION!
(mais je m'égare)