dimanche 3 janvier 2021

Sam et le martotal

Dans la tribu de Sam tout est toujours bien rangé. Les femmes équipées de leur martotal sont aux corvées, tandis que les hommes portent fièrement leur plarmure et  s'en vont faire la grosse bagarre. Tout ça par la grace d'une Tradition immémoriale qui dicte à chacun·e sa place au sein de la tribu via une multitude de règles.

Sauf que cette Tradition là, si elle le mérite d'éviter de se poser des questions, elle ne convient pas à tout le monde, loin de là. Déjà elle ne convient pas à Sam, qui n'a aucune appétence pour les corvées, et n'en peut plus de se trimballer partout un martotal lourd et inadapté. Elle ne convient pas plus à son meilleur ami Anatole, écrasé sous le poids de sa plarmure et qui se passerait fort bien de bagarre, non merci.

Et s'il était temps de questionner la sacro-sainte tradition pour créer des règles qui conviendraient réellement à tou·te·s dans la tribu ?

Voilà un court récit à l'inventivité joyeuse, où le jeu avec le langage rappelle l'indéboulonnable Motordu de Pef, et les romans fantaisistes de Flore Vesco. Le propos n'en reste pas moins sérieux puisqu'il s'agit de remettre en question les lois et stéréotypes qui figent notre société. Car à quoi bon maintenir des règles qui nous rendent malheureux·ses au prétexte de leur ancienneté ? Les illustrations de Libon donnent vie avec humour et délicatesse à la galerie de personnages attachants qui peuplent le roman, et surtout nous permettent enfin de découvrir à quoi peut bien ressembler une (pas si) terrible potruche.

Sam et le martotal, de Louise Mey et illustré par Libon, un roman pour dire non aux "C'est comme ça et pas autrement", à dévorer à partir de 7 ans. 

Aucun commentaire: