dimanche 31 mars 2019

Cachés dans les rêves


Voici un magnifique album de cherche et trouve (le troisième opus d'une belle série qui compte déjà deux volumes sis dans la jungle et dans la mer) qui en vingt personnages et dix tableaux nous embarque pour un périple extraordinaire, à la découverte de jardins luxuriants et de paysages fabuleux.

Bien que ce genre d'ouvrage soit avant tout destiné aux plus jeunes, ici toute de la famille a été conquise par les illustrations absolument sublimes de Peggy Nille (dont on avait déjà adoré le travail dans le très chouette À plumes, à poils et à paillettes). En se penchant sur les doubles pages on se croirait plongé·e·s dans une miniature persane et les tableaux créés par l'artiste sont si fascinants que l'on ne s'en détache qu'à regret (mais tout à la joie de découvrir celui de la page suivante).

Cachés dans les rêves, de Peggy Nille, préparez vous pour un voyage sans pareil, à entreprendre dès quatre ans.




mercredi 27 mars 2019

Histoires de jeunesse

Histoires de jeunesse est un podcast qui tend chaque mois le micro à un·e auteur·rice jeunesse et lui donne le temps de s'exprimer sur son travail, ses sources d'inspiration et les coulisses de la création littéraire. Sans être spécifiquement destinée au jeune public, cette émission mensuelle pourra intéresser les (pas trop jeunes) lecteur·rice·s, puisqu'elle donne la parole à de grandes figures de la littérature jeunesse qu'il·elle·s ont sans doute déjà croisé·e·s au cours de leurs lectures.

L'émission, créé en novembre dernier, nous a déjà permis de rencontrer des auteur·rice·s très apprécié·e·s de Superchouette, tel·le·s que Marie-Aude Murail, Murielle Szac, Jean-Claude Mourlevat ou Clémentine Beauvais, c'est donc peu dire qu'on a hâte de découvrir la suite !

Histoires de jeunesse, un podcast pour entendre les voix de celles et ceux dont on aime tant les mots, à écouter dès 10 ans.

dimanche 24 mars 2019

Les Vanderbeeker

Deux parents, cinq enfants, un chien, un chat et un lapin, les Vanderbeeker sont l'incarnation même de l'adage Famille nombreuse, famille heureuse. Depuis déjà 6 ans, tout ce petit monde occupe joyeusement (et parfois un peu bruyamment) les deux premiers étages d'une maisons en grès rose de Harlem. Mais cette année, à six jours de Noël, un drame s'annonce : Le vieux M. Beiderman, leur irascible voisin du quatrième étage et propriétaire refuse de renouveler leur bail. Les Vanderbeeker ont moins de deux semaines pour déménager. 

Aussitôt le compte à rebours s'enclenche et toute la troupe des enfants se met en ordre de marche pour sauver le foyer familial. Mais comment convaincre un vieil homme ronchon et que l'on connaît à peine de les garder comme locataires ?

Les Vanderbeeker constituent donc un exemplaire de plus de ces grandes familles attachantes que l'on aime retrouver dans la littérature jeunesse. Chacun des enfants y a son caractère propre, de Jessie (12 ans) l'inventrice de génie à Laney (4 and 3/4) la petite câlineuse de choc, et va mettre ses talents à contribution pour charmer le vieux Beiderman. Le roman s'inscrit également dans la tradition très anglo-saxonne (et finalement beaucoup moins classique en France) du Conte de Noël, avec petit miracle à la clé le 25 décembre au matin. Les bonnes fées qui se sont penchées sur ce récit ont donc des airs de Dickens et de Capra. D'autant que le petit coin de Harlem où les Vanderbeeker évoluent est presque un personnage à part entière du roman, et le rôle important joué par les voisins de nos héros évoque notamment les petites communautés de La Vie est Belle ou encore celle du Chant du Missouri.

Les Vanderbeeker, T1 On reste ici ! (le T2 est prévu pour juin), de Karina Yan Glaser, un fratrie avec un coeur gros comme ça, à aimer dès 10 ans.

Petit Grain de Sel diversité : J'aurais beaucoup aimé une édition du roman comportant des illustrations de chacun des membres Vanderbeeker. En effet l'autrice précise de manière fugace qu'il s'agit d'une famille mixte. Autant les petit·e·s lecteur·rice·s américain·e·s pourront sans doute s'imaginer sans difficulté chacun des personnages, autant je crains fort que le lectorat français passe à côté de cette information et ne se représente une famille entièrement blanche par défaut (nonobstant quelques références à la chevelure indomptable de Jessie).

dimanche 17 mars 2019

Bienvenue Tristesse

Parfois, Tristesse arrive sans prévenir.

Un grand chamallow vert et mou, qu'il est impossible de cacher, qui vient vous coller et qui prend souvent toute la  place.

Et si c'était justement ça qu'il fallait faire ? Lui donner une petite place à nos côtés, l'écouter, et la laisser faire un petit bout de chemin avec nous jusqu'à ce qu'elle se décide enfin à repartir...

Les livres jeunesse consacrés aux émotions sont assez courants, mais abordent majoritairement des sentiments plus joyeux, ou plus visibles, comme les terribles colères des tous petits que l'on espère un jour canaliser.

Mais de la tristesse on parle en somme assez peu, peut-être parce qu'elle nous fait peur chez un enfant, alors que cette émotion là a tout autant sa place dans notre vie que les autres. 

Ce très joli album pour les plus petits vient donc mettre des mots simples et de belles images rondes sur un sentiment essentiel qu'il faut savoir nommer et accepter au lieu d'espérer (en vain ?) la dissimuler.

Bienvenue Tristesse, de Eva Eland, un album tout doux pour accueillir un sentiment qui fait aussi partie de nous, à partir de trois ans


PS : Et pour les petits lecteurs mais quand même un peu plus grands (à partir de 6 ans on va dire), je rappelle que le plus chouette film jeunesse sur les émotions, et qui souligne aussi l'importance de laisser une place à Tristesse dans la construction de notre personnalité, c'est le fabuleux Vice-Versa des studio Pixar !

dimanche 10 mars 2019

Comment s'informer ?

De nos jours un·e citoyen·ne souhaitant s'informer est à la fois submergé·e de sources (issues des médias traditionnelles ou des réseaux sociaux) et confronté·e à une répétition incessante des mêmes informations, ce qui rend les voix dissonantes difficilement audibles. 

Face à ce déferlement de données, cet ouvrage vient rappeler de manière claire et bien structurée des points essentiels pour exercer notre regard critique. L'information est fabriquée et pour savoir la décrypter il nous faut savoir quelles sont les conditions de cette fabrication. Qui possède les médias, qui sont les journalistes, comment sont-ils ou elles formé·es et quelles sont leurs conditions de travail ?

Après leur très bon ouvrage sur le féminisme, les éditions du Ricochet réalisent une fois de plus un travail remarquable avec ce documentaire jeunesse (que que beaucoup d'adultes gagneraient également à lire) d'utilité publique. Le texte de Sophie Eustache est à la fois dense et limpide, judicieusement éclairé par les illustrations d'Élodie Perrotin, et la bibliographie en fin d'ouvrage permet à chacun·e d'aller plus loin s'il ou elle le désire. J'aime les ouvrages qui font confiance à l'intelligence de leur lectorat et celui-ci en fait clairement partie.

Comment s'informer ?, de Sophie Eustache et illustré par Élodie Perrotin, un documentaire exemplaire, à potasser pour mieux s'informer à partir de 12 ans.

dimanche 3 mars 2019

La grande aventure du langage

Passionnant, mystérieux, et surtout d'une richesse infinie, le langage est au coeur de notre humanité et les questions autour de ce sujet sont sans fin.

Quand est-il apparu ? 
D'où viennent tout les langues du mondes ?
Comment naît un mot ?

Ce joli documentaire jeunesse aborde ces points (et bien d'autres encore), avec pédagogie et clarté et s'achève par un chapitre consacré aux métiers de la parole, des fois que l'ouvrage ait suscité des vocations chez ses jeunes lecteur·rice·s. 

Le texte est riche et dense, mais joyeusement éclairé par les illustrations colorées et pleines de fantaisie de Lili Scratchy. Il est si difficile de leur résister qu'on ne peut s'empêcher de saisir le livre en voyant sa belle couverture, et qu'on se retrouve plus savant·e sans avoir même eu le temps de s'en apercevoir !

La grande aventure du langage, d'Ingrid Seithumer et Lili Scratchy, un livre qui nous apprend plein de choses sans en avoir l'air, à découvrir à partir de 8 ans.