dimanche 26 mai 2019

Cité Babel

La cité Babel, c'est un immeuble de trois étages où coexistent joyeusement trois familles pratiquant les trois grands monothéismes (musulmans, juifs et chrétiens option catholiques), sans oublier bien sur Félix, l'épicier athée du rez-de-chaussée.

Le temps d'une année, on suit donc la vie quotidienne des habitant·e·s, au fil des célébrations religieuses, ou non, qui vont marquer des temps forts dans l'existence de chaque famille, et l'on en apprend ainsi un peu plus sur les pratiques de chacun·e.

J'ai une fascination pour les livres monde/immeuble (cf. l'enchanteur Merveilleux Voisins) et celui-ci ne déroge pas à la règle. Cité Babel est un beau documentaire positif, qui met l'accent sur les pratiques religieuses au quotidien en montrant comment celle-ci peuvent être créatrices de lien social et de solidarité entre les gens. Mais l'athéisme est aussi présent via la figure de Monsieur Félix, dans l'épicerie duquel tous et toutes sont les bienvenu·e·s e, et ce quelles que soient leurs convictions.

Le format en quatre livrets autonomes (un par étage) permet de suivre chaque famille séparément ou alors de découvrir la vie de l'immeuble entier au fil des saisons. Les illustrations très riches font également du livre un chouette album à observer où les plus jeunes pourront s'amuser à retrouver les différents protagonistes (qui changent régulièrement d'étage).

Cité Babel, de Pacale Hédelin et Gaëlle Duhazé, une maison pour tou·te·s à découvrir dès 5 ans

PS : Et on n'oublie pas d'aller commenter son ouvrage préféré avant la fin du mois pour participer au Superchouette concours !

mercredi 22 mai 2019

Didier Jeunesse

Les fantastiques livres-albums de chez Didier Jeunesse enchantent les oreilles de la superchouette marmaille depuis les débuts du blog. On apprécie y particulièrement des choix musicaux originaux (parce que y'a pas que Pierre et le Loup dans la vie) et la grande qualité des enregistrements, couplée au soin tout particulier apporté aux illustrations, ce qui fait de chaque album une réussite à la fois auditive et visuelle. 

Petit listing de nos superchouettes ouvrages préférés dans cette maison :
  • Les albums de la série Bulle et Bob, sont nos chouchous pour mettre en musique les petits riens du quotidien.
  • Be Happy, un fabuleux album feel good consacré aux comédies musicales.

PS : Et on n'oublie pas d'aller commenter son ouvrage préféré avant la fin du mois pour participer au Superchouette concours !

dimanche 19 mai 2019

Le Super week-end de l'espace

Ce soir, sac au dos et pleins d'entrain, Rat, Orni et Castor vont s'installer dans la cabane observatoire de Rat pour un Super week-end de l'espace !

Au menu, observation du ciel, des étoiles, de la lune et des planètes, mais aussi balades au bord du lac accompagnées de discussions sur les météorites, et jeux avec la lumière. Et quand il faudra rentrer à la maison, le temps aura passé trop vite mais nos héros seront bien décidé·e·s à réitérer l'expérience au plus vite.

Ce drôle d'album hybride réussit à marier une bande-dessinée aux élégants dessins en noir et blanc et un documentaire jeunesse sur l'espace de très bonne facture. Le cheminement intellectuel des trois protagonistes (Rat le passionné, Castor l'amatrice éclairée et Orni le grognon attiré là à l'insu de son plein gré) permet d'introduire plein de notions de manières claire et ludique, et comme tout bon ouvrage théorique, il se termine sur des conseils pratiques pour observer aux mieux les étoiles et organiser son propre super week-end de l'espace. Au final, il s'agit d'un très bel ouvrage (édité par la Maison Georges, dont je connaissais déjà les chouettes magazines jeunesse) et qui constituera le cadeau idéal pour les astronomes en herbe.

Le Super week-end de l'espace, de Gaëlle Alméras, un album qui vous collera des étoiles plein les yeux, à partir de 8 ans.

PS : Et on n'oublie pas d'aller commenter son ouvrage préféré avant la fin du mois pour participer au Superchouette concours !



mercredi 15 mai 2019

La ville brûle

La ville brûle est une plus si jeune (elle aussi fête ses dix ans cette année) maison basée à Montreuil et sans aucun doute un des éditeurs chouchou de la SuperChouette Team. 

Leur équipe éditoriale jeunesse a décidé qu'il n'était jamais trop tôt pour s'intéresser à la société dans laquelle nous grandissons tou·te·s et leurs ouvrages sont donc là pour aider les jeunes lecteur·rice·s à questionner le monde qui les entoure.

Parmi les livres chroniqués sur SuperChouette on trouve donc :
  • Osons la politique !, un petit livre vivifiant pour comprendre l'importance de l'engagement (cet ouvrage et le suivant sont publiés dans une collection qui s'appelle Jamais trop tôt !)
  • Les règles...quelle aventure, premier (et salutaire) ouvrage jeunesse entièrement consacré aux règles (alors que ça concerne quand même 50% de la population...)

PS : Et on n'oublie pas d'aller commenter son ouvrage préféré avant la fin du mois pour participer au Superchouette concours !

dimanche 12 mai 2019

Bichon


Bichon a 8 ans, de grands yeux bleus, un coeur gros comme ça et un passion dévorante pour les princesses (et aussi le beau Jean-Marc du CM2). Bichon a aussi plein de copains, des parents aimants et une petite soeur qui fut probablement un bulldozer dans une vie antérieure (mais elle est sympa quand même).

Bref, Bichon va très bien et n'a pas de problèmes.

Les problèmes ils sont dans les regard des autres, adultes ou enfants, convaincu·e·s qu'un petit garçon ça s'intéresse aux petites voitures, ça fait du sport et basta. La série nous conte donc avec humour et délicatesse, mais sans nier les difficultés que cela peut représenter, le quotidien d'un enfant qui a décidé de s'assumer loin des clichés.

Ici toute la famille a eu un gros coup de coeur pour l'adorable Bichon, et j'ai été également touchée par la figure très positive des parents, qui ont fait le choix d'aimer et de soutenir leur fils juste comme il est. Notre seul regret c'est que la série ait du s'arrêter (par choix de l'éditeur et faute de ventes suffisantes) après le troisième tome, on aurait vraiment aimé voir Bichon grandir et peut-être affronter les affres du collège. 

Bichon, de David Gilson, un héros irrésistible à aimer dès 8 ans.

samedi 11 mai 2019

SuperChouette concours !

Or donc, comme je le disais hier, les éditeurs seront à l'honneur ce mois-ci sur Superchouette, et on démarre de suite avec la maison Poulpe Fiction

Pour vous re-situer les choses, ce label né il y a tout juste deux ans a fait une entrée fracassante dans le monde roman jeunesse pour les 8-12 ans avec des séries qu'on a tout de suite adorées, que ce soit la fabuleuse équipe d'Allo Sorcières, le bestiaire de Poules Renards Vipères ou l'intrépide Orphéa Fabula.

Et c'est justement le T4 d'Orphéa Fabula que Poulpe Fictions m'a proposé de vous faire gagner (pile la semaine où on fête les 10 ans du blog, si c'est pas fabuleux ça ?), mes gentil·le·s lecteur·ice·s :

Oh ben chouette alors !
Mais comment on fait dis moi ?

C'est super simple.

Superchouette, à la base, c'est un blog fait par des parents, pour des parents, où l'on vous présente tous les livres/jeux/films/musiques... qu'on aime, pour aider les autres parents à partager eux aussi des super moments avec leurs enfants. Et c'est pour ça qu'avec le blog il y a également une base de données (la Chouette base !), où les ouvrages sont classés par thème/âge/auteur·ice... pour vous aider à mieux vous y retrouver (parce que bon, avec dix ans de bouteille et plus de 600 articles, ça devient un peu long de relire toutes les archives...). C'est également pour cela qu'on s'attache à parler autant de nouveautés que de grands classiques, parce que dans dix ans, je voudrais que les livres chroniqués sur ce blog soient toujours aussi chouettes

Oui bon d'accord, mais tu veux quoi à la fin ?

Je veux vous faire bosser.

Pour cet anniversaire, je voudrais des commentaires. 

Pas au sujet du blog et à quel point il est génial (enfin, si, ça aussi vous avez le droit, hein, mais ça ne rentre pas dans le cadre du concours), mais sur les ouvrages qui sont présentés dans le blog, s'il vous ont plus ou non, pour partager votre expérience avec les parents qui viendront après vous.

Donc voilà, vous vous baladez tranquillou sur le blog, vous repérez un livre/film/jeux... que vous connaissez déjà et que votre superchouette marmaille (ou vous-même) adorez, et vous me laissez un joli commentaire expliquant pourquoi, en n'oubliant pas d'indiquer votre nom/pseudo dans le formulaire.

Le 1er juin je tire au sort dans la liste des commentateur·ice·s et j'annonce le nom l'heureux·se gagnant·e sur le blog (et c'est pour ça que ça ne fonctionnera pas avec un commentaire anonyme...). Après quoi il·elle devra m'envoyer son adresse postale pour que je la transmette à Poulpe Fictions, qui se chargera de lui envoyer le T4 des aventures de l'espionne au cheveux roses la plus swag de la littérature jeunesse.

Allez, au boulot bande de petits canailloux !

PS : C'est pas non plus la peine de faire un excès de zèle hein. Que vous nous laissiez un ou cent commentaires, votre nom n'apparaitra qu'une fois dans le tirage au sort, donc concentrez vous plutôt sur un ouvrage que vous aimez d'amour.

PPS : Je précise aussi que c'est encore mieux si votre joli commentaire est déposé directement sur le billet concerné, vu que l'objectif c'est d'aider les autres lecteur·rice·s du blog dans leurs choix !

vendredi 10 mai 2019

SuperChouette anniversaire !

Il y dix ans tout rond, ce blog naissait grace à l'impulsion de deux bonnes fées qui voulaient partager leurs coup de coeur en littérature jeunesse, jeux, cinéma, musique et autres... Bref, tout ce qui permet de partager des moments précieux avec notre superchouette marmaille.


Dix ans et plus de 600 chroniques plus tard, j'ai eu envie de revenir sur nos ouvrages chouchous en vous proposant une rétrospective par éditeurs. 

Parce que tous les chouettes livres et jeux dont on vous parle chaque dimanche sont produits par de non moins chouettes maisons d'éditions, et que c'était une bonne occasion de mettre en lumière la qualité de leur travail. 

Donc pour les semaines à venir, en plus de la chronique du dimanche, chaque mercredi, sur SuperChouette, on viendra vous parler d'un Éditeur de mon coeur !

dimanche 5 mai 2019

Le Prince et la Couturière

Notre histoire débute dans le Paris du second Empire, avec un bal donné en l'honneur du Prince Sébastien de Belgique par ses parents, qui aimeraient bien le caser. Jusqu'ici on est en terrain connu...

Mais nulle Cendrillon, petites souris ou moineaux chanteurs dans cet album. Parce que ce que le prince recherche réellement, ça n'est pas une épouse, mais une couturière qui saura lui confectionner les robes de ses rêves pour briller lors des nuits parisiennes. Sébastien va trouver la perle rare en la figure de Francès, jeune styliste de génie, et le duo va faire des étincelles vestimentaires à travers l'extravagant personnage de Lady Crystallia. Mais Sébastien pourra-t-il porter longtemps son secret alors que ses parents ont entrepris de le présenter à toutes les princesses mariables du continent ? Et comment Frances peut-elle faire carrière dans la mode si elle doit rester la couturière anonyme de Crystallia ?

À travers le parcours de deux adolescent·e·s encore en construction, cet album atypique  déconstruit avec humour et adresse les identités de genre, jusqu'à un final flamboyant où l'on découvre également un très beau portrait de père. À la maison on a eu un coup de coeur unanime pour ce récit qui ne ressemble à aucun autre, et qui a reçu, à juste titre, le Fauve Jeunesse au dernier Festival d'Angoulême.

Le Prince et la Couturière, de Jen Wang, un album cousu main à dévorer dès 9 ans.

dimanche 28 avril 2019

Lou !


Quand ses aventures démarrent, Lou est une petite fille de 12 ans qui vit avec sa mère, une autrice de science-fiction fan de jeux vidéos qui peine à achever son roman, et son chat (de nom fluctuant). La BD nous parle des petits riens de la vie quotidienne, de la jolie relation entre Lou et sa mère, d'amitié et d'amours possibles et pas toujours réalisées.

Au fur et à mesure des albums, on voit l'héroïne grandir, et la galerie des personnages qui évoluent autour d'elle s'étoffer de nouvelles figures (amies, amoureux, famille ou autres) originales et très attachantes. Au final Lou ! est une série très loin des clichés et qui ausculte avec énormément de délicatesse cette période de flottement étrange que peut représenter l'adolescence, tout en s'autorisant des moments de fantaisie un peu déroutants (le tome 6 relève quasiment de la science fiction). À la maison on est particulièrement fans de la maman de Lou, qui compose une figure de mère complètement atypique, dans un mélange de loose et de badassitude unique au monde (et la grand-mère maternelle est pas mal aussi, quoique dans un style plus acide...)

Lou !, de Julien Neel, une série flottante et inattendue (8 tomes parus), à découvrir dès 8 ans

PS: Ici on n'a pas encore vu le film dérivé de la série et sorti en 2014. Donc si c'est votre cas, gentil·le·s lecteur·rice·s, n'hésitez pas à venir nous dire ce que vous en avez pensé !

dimanche 21 avril 2019

Le cercle des enquêteurs

Normandie, mars 2016, vous devez mener l'enquête sur la disparition du professeur Edmond de Valjoly, éminent scientifique ayant fait l'actualité il y a peu. Pour cela, il vous faudra fouiller son manoir de fond en comble et confronter vos découvertes avec vos coéquipiers. Mais pouvez vous vraiment leur faire confiance ?

Le cercle des enquêteurs, est un objet hybride, puisque ce petit livret contient tout le matériel nécessaire (sous forme de fiches à découper et d'indices à disséminer sur les lieux de l'enquête) pour immerger les détectives en herbe dans l'aventure. Ici fille aînée (12 ans) était ravie de pouvoir tout mettre en place seule et de jouer la maîtresse de cérémonie pour le reste de la famille. En pratique le jeu est parfaitement calibré pour un anniversaire ou juste un temps avec 3 à 6 ami·e·s. Comme il n'y a pas d'énigmes trop retordes (contrairement au Unlock qui nécessite vraiment la présence d'adultes), on peut laisser les plus grand·e·s organiser les choses seul·e·s. Pour des plus jeunes (8 ans), il vaut tout de même mieux avoir un adulte pour chapeauter l'enquête et les aider à amorcer les discussions. 

Le prix tout doux (9€50) du livret fait que sa non-rejouabilité ne pose pas de problème. Notre seul bémol concerne une galerie de personnages qui aurait gagné à présenter plus de diversité  (tout le monde est blanc) et moins de clichés (le duo vieux professeur/jeune assistante on s'en serait bien passé·e·s, merci). Mais du coup on est curieux·ses de découvrir ce que donnent les deux autres aventures parues dans la collection.

Le cercle des enquêteurs, une aventure pour jouer les graines de Sherlock Holmes, à partir de 8 ans (l'éditeur dit 9, pour des enfants déjà joueurs je pense que 8 ça passe crème).

mercredi 17 avril 2019

Superchouette printemps !

Quelques nouveautés du trimestre parmi nos superchouettes séries préférées, à dévorer au chaud à la maison, ou dehors pour profiter des premiers beaux jours.
  • Après Louis Pasteur, la SSSSSS (Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles) reprend du service, avec cette fois une enquête menée tambour battant par le jeune Gustave Eiffel (assisté d'Alfred Nobel) dans Gustave Eiffel et les âmes de fer, une fantaisie industrielle signée Flore Vesco.
  • Joie, bonheur, et trouillomètre à zéro, La voix des ombres, le dernier opus de Frances Hardinge a enfin été traduit chez la vénérable maison Gallimard et nous permet donc de retrouver l'univers envoutant de cette autrice unique.
  • Orphéa Fabula, l'espionne temporelle aux cheveux roses, repart pour une nouvelle mission qui va l'emmener dans le Saint Petersbourg de 1903 pour une aventure sautillante, pleine de rebondissements et de rebonds (forcément quand on enquête dans un corps de ballet...).

dimanche 14 avril 2019

La revanche des princesses

Chevelues, poilues, dodues, polychromes ou sous cloche, les princesse de ce recueil d'histoires ont peu en commun sinon leur courage et une détermination farouche à écrire leur propre destin.

En six récits élégants et malins, des grandes plumes de la littérature jeunesse d'aujourd'hui (dont les fabuleuses Anne-Fleur Multon et Clémentine Beauvais) nous donnent leur vision de la princessitude et s'interrogent sur ce qui fait une princesse. Et au fait, on naît princesse ou on le devient ?

Ici les princesses et leurs aventures qui sortent des sentiers battus ont fait l'unanimité auprès de l'ensemble des lectrices de la maison (9, 12 et 40 ans) et nous avons toutes été conquises par ces héroïnes à la fois furieusement contemporaines et pourtant intemporelles.

La revanches des princesses, six récits de Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet, Alice Brière-Haquet, Anne-fleur Multon et Carole Trébor, illustrés à la perfection par Kim Consigny, à dévorer dès 8 ans.

Céleste, aka Princesse Yolo, ma préférée de la bande...
En plus elle a une licorne qui pète qui s'appelle Michel-Philibert, et ça c'est trop la grande classe !

On peut retrouver l'ensemble des vidéos des six autrices et de l'illustratrice présentant le projet sur cette page.

dimanche 7 avril 2019

Les inventrices et leurs inventions

Après des décennies d'invibilisation dans la littérature jeunesse (et partout ailleurs), les albums consacrés aux femmes remarquables ont désormais le vent en poupe et chaque éditeur y va de son opus sur le sujet. 

D'une part c'est tant mieux, et il va falloir encore un sacré bout de temps avant que ce rééquilibrage permette d'arriver à une représentation paritaire des genres dans le domaine. Parce qu'en la matière on a quand même un sacré retard à rattraper. Mais d'autre part, force est de constater la paresse intellectuelle de la grande majorité des ouvrages publiés jusque là, qui ressassent encore et toujours les mêmes exemples (Marie Curie je t'aime et je t'admire, mais j'en peux plus de lire ta biographie conjuguée à tous les temps).

J'ai donc beaucoup apprécié cet album qui décide de prendre les chemins de traverse en se consacrant à quinze inventrices dont le grand public n'a probablement jamais entendu parler (à l'exception d'Hedy Lamarr, qui a tout de même été consacrée Mère patronne des inventeur·rice·s).  Du lave-vaisselle au kevlar en passant par le périscope, chacune à contribué par son inventivité et sa persévérance (car il en faut pour être reconnue en tant qu'inventrice) à changer le monde qui nous entoure et mérite de venir agrandir un Panthéon des grandes femmes encore trop peu fourni.

Les inventrices et leurs inventions, d'Aitziber Lopez et Luciano Lozano, quinze destins féminins peu communs à découvrir dès sept ans.




dimanche 31 mars 2019

Cachés dans les rêves


Voici un magnifique album de cherche et trouve (le troisième opus d'une belle série qui compte déjà deux volumes sis dans la jungle et dans la mer) qui en vingt personnages et dix tableaux nous embarque pour un périple extraordinaire, à la découverte de jardins luxuriants et de paysages fabuleux.

Bien que ce genre d'ouvrage soit avant tout destiné aux plus jeunes, ici toute de la famille a été conquise par les illustrations absolument sublimes de Peggy Nille (dont on avait déjà adoré le travail dans le très chouette À plumes, à poils et à paillettes). En se penchant sur les doubles pages on se croirait plongé·e·s dans une miniature persane et les tableaux créés par l'artiste sont si fascinants que l'on ne s'en détache qu'à regret (mais tout à la joie de découvrir celui de la page suivante).

Cachés dans les rêves, de Peggy Nille, préparez vous pour un voyage sans pareil, à entreprendre dès quatre ans.




mercredi 27 mars 2019

Histoires de jeunesse

Histoires de jeunesse est un podcast qui tend chaque mois le micro à un·e auteur·rice jeunesse et lui donne le temps de s'exprimer sur son travail, ses sources d'inspiration et les coulisses de la création littéraire. Sans être spécifiquement destinée au jeune public, cette émission mensuelle pourra intéresser les (pas trop jeunes) lecteur·rice·s, puisqu'elle donne la parole à de grandes figures de la littérature jeunesse qu'il·elle·s ont sans doute déjà croisé·e·s au cours de leurs lectures.

L'émission, créé en novembre dernier, nous a déjà permis de rencontrer des auteur·rice·s très apprécié·e·s de Superchouette, tel·le·s que Marie-Aude Murail, Murielle Szac, Jean-Claude Mourlevat ou Clémentine Beauvais, c'est donc peu dire qu'on a hâte de découvrir la suite !

Histoires de jeunesse, un podcast pour entendre les voix de celles et ceux dont on aime tant les mots, à écouter dès 10 ans.

dimanche 24 mars 2019

Les Vanderbeeker

Deux parents, cinq enfants, un chien, un chat et un lapin, les Vanderbeeker sont l'incarnation même de l'adage Famille nombreuse, famille heureuse. Depuis déjà 6 ans, tout ce petit monde occupe joyeusement (et parfois un peu bruyamment) les deux premiers étages d'une maisons en grès rose de Harlem. Mais cette année, à six jours de Noël, un drame s'annonce : Le vieux M. Beiderman, leur irascible voisin du quatrième étage et propriétaire refuse de renouveler leur bail. Les Vanderbeeker ont moins de deux semaines pour déménager. 

Aussitôt le compte à rebours s'enclenche et toute la troupe des enfants se met en ordre de marche pour sauver le foyer familial. Mais comment convaincre un vieil homme ronchon et que l'on connaît à peine de les garder comme locataires ?

Les Vanderbeeker constituent donc un exemplaire de plus de ces grandes familles attachantes que l'on aime retrouver dans la littérature jeunesse. Chacun des enfants y a son caractère propre, de Jessie (12 ans) l'inventrice de génie à Laney (4 and 3/4) la petite câlineuse de choc, et va mettre ses talents à contribution pour charmer le vieux Beiderman. Le roman s'inscrit également dans la tradition très anglo-saxonne (et finalement beaucoup moins classique en France) du Conte de Noël, avec petit miracle à la clé le 25 décembre au matin. Les bonnes fées qui se sont penchées sur ce récit ont donc des airs de Dickens et de Capra. D'autant que le petit coin de Harlem où les Vanderbeeker évoluent est presque un personnage à part entière du roman, et le rôle important joué par les voisins de nos héros évoque notamment les petites communautés de La Vie est Belle ou encore celle du Chant du Missouri.

Les Vanderbeeker, T1 On reste ici ! (le T2 est prévu pour juin), de Karina Yan Glaser, un fratrie avec un coeur gros comme ça, à aimer dès 10 ans.

Petit Grain de Sel diversité : J'aurais beaucoup aimé une édition du roman comportant des illustrations de chacun des membres Vanderbeeker. En effet l'autrice précise de manière fugace qu'il s'agit d'une famille mixte. Autant les petit·e·s lecteur·rice·s américain·e·s pourront sans doute s'imaginer sans difficulté chacun des personnages, autant je crains fort que le lectorat français passe à côté de cette information et ne se représente une famille entièrement blanche par défaut (nonobstant quelques références à la chevelure indomptable de Jessie).

dimanche 17 mars 2019

Bienvenue Tristesse

Parfois, Tristesse arrive sans prévenir.

Un grand chamallow vert et mou, qu'il est impossible de cacher, qui vient vous coller et qui prend souvent toute la  place.

Et si c'était justement ça qu'il fallait faire ? Lui donner une petite place à nos côtés, l'écouter, et la laisser faire un petit bout de chemin avec nous jusqu'à ce qu'elle se décide enfin à repartir...

Les livres jeunesse consacrés aux émotions sont assez courants, mais abordent majoritairement des sentiments plus joyeux, ou plus visibles, comme les terribles colères des tous petits que l'on espère un jour canaliser.

Mais de la tristesse on parle en somme assez peu, peut-être parce qu'elle nous fait peur chez un enfant, alors que cette émotion là a tout autant sa place dans notre vie que les autres. 

Ce très joli album pour les plus petits vient donc mettre des mots simples et de belles images rondes sur un sentiment essentiel qu'il faut savoir nommer et accepter au lieu d'espérer (en vain ?) la dissimuler.

Bienvenue Tristesse, de Eva Eland, un album tout doux pour accueillir un sentiment qui fait aussi partie de nous, à partir de trois ans


PS : Et pour les petits lecteurs mais quand même un peu plus grands (à partir de 6 ans on va dire), je rappelle que le plus chouette film jeunesse sur les émotions, et qui souligne aussi l'importance de laisser une place à Tristesse dans la construction de notre personnalité, c'est le fabuleux Vice-Versa des studio Pixar !

dimanche 10 mars 2019

Comment s'informer ?

De nos jours un·e citoyen·ne souhaitant s'informer est à la fois submergé·e de sources (issues des médias traditionnelles ou des réseaux sociaux) et confronté·e à une répétition incessante des mêmes informations, ce qui rend les voix dissonantes difficilement audibles. 

Face à ce déferlement de données, cet ouvrage vient rappeler de manière claire et bien structurée des points essentiels pour exercer notre regard critique. L'information est fabriquée et pour savoir la décrypter il nous faut savoir quelles sont les conditions de cette fabrication. Qui possède les médias, qui sont les journalistes, comment sont-ils ou elles formé·es et quelles sont leurs conditions de travail ?

Après leur très bon ouvrage sur le féminisme, les éditions du Ricochet réalisent une fois de plus un travail remarquable avec ce documentaire jeunesse (que que beaucoup d'adultes gagneraient également à lire) d'utilité publique. Le texte de Sophie Eustache est à la fois dense et limpide, judicieusement éclairé par les illustrations d'Élodie Perrotin, et la bibliographie en fin d'ouvrage permet à chacun·e d'aller plus loin s'il ou elle le désire. J'aime les ouvrages qui font confiance à l'intelligence de leur lectorat et celui-ci en fait clairement partie.

Comment s'informer ?, de Sophie Eustache et illustré par Élodie Perrotin, un documentaire exemplaire, à potasser pour mieux s'informer à partir de 12 ans.